Brière : de l'eau saumâtre détectée dans le Brivet, à hauteur de Méan, à Saint-Nazaire

La présence de sel aurait été détectée en Brière, plutôt dans la partie avale du marais. Un taux anormalement élevé a été mesuré alors que les vannes sont désormais fermées à l'approche de la période estivale. Le syndicat du bassin versant du Brivet recherche les causes de cette présence de sel.

L'écluse du Brivet à Méan. Ici l'eau saumâtre de l'estuaire arrive jusqu'aux portes de l'ouvrage, à marée haute.
L'écluse du Brivet à Méan. Ici l'eau saumâtre de l'estuaire arrive jusqu'aux portes de l'ouvrage, à marée haute. © France Televisions C.François

 Du sel dans l'eau douce 


Comme chaque année, après la période d’évacuation des eaux du bassin versant Brière Brivet vers la Loire en période de crue, le Syndicat du Bassin Versant du Brivet (SBVB), gestionnaire des ouvrages (écluses…) sur ce territoire, ferme toutes les vannes.

Cet arrêt de l’évacuation des eaux sonne la période estivale ou l’eau est retenue sur le bassin versant.


Sur le secteur de Méan, durant cette période, aucune entrée d’eau ne se fait, en provenance de l'estuaire ou de l'océan.


Par mesure de précaution vis-à-vis de l’abreuvement des animaux ou encore de la faune et de la flore aquatiques, les agents du Syndicat du Bassin Versant du Brivet réalisent des mesures de salinité des eaux sur différents du bassin versant du Brivet.


Le 3 juin 2020, un taux inhabituel a été mesuré sur le Brivet entre Méan et le secteur d’Errand (Boisman). 14 grammes par litre de sel ont été mesurés sur le secteur du Pont de Paille côté Brivet (alors que sur le même site côté Brière, la mesure du taux de sel est de 0,6 gramme par litre). Sur le secteur de Boisman (Errand), 10 grammes par litre de sel ont été mesurés. A titre de comparaison, le taux moyen de sel en mer est de 30 grammes par litre.


Les ouvrages (écluses) étant fermés, le taux de salinité est actuellement contenu sur ce tronçon. Aucun incident sur la faune et la flore n’est actuellement relevé.
 
Les agents du SBVB recherchent la cause de cette présence de sel et continuent les mesures de salinité. Une carte avec ces suivis de sel est disponible et actualisée toutes les semaines sur le site internet du syndicat.

Le SBVB invite les usagers ou les riverains à les contacter, en cas de questionnement ou d'observation particulière, au 06 27 83 14 51 ou 02 40 45 60 92 , voire par mail à l'adresse suivante : contact@sbvb.fr

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter