Huîtres et norovirus. Les ostréiculteurs des Pays de la Loire déposent plainte

Interdits de commercialiser leurs huîtres en raison de la présence de norovirus, le comité régional de la conchyliculture des Pays de la Loire dépose plainte contre X. Ils se disent victimes de réseaux d'assainissement défaillants.

En Loire-Atlantique et en Vendée, les fermetures de zones de pêche se multiplient depuis le mois de décembre en raison de la contamination des coquillages au norovirus, responsable de gastro-entérites. Depuis mercredi 10 janvier, la zone de la Prée, à la Plaine-sur-Mer, est aussi interdite de pêche.

En pleine période de fêtes, les ostréiculteurs n'ont pas pu vendre leurs produits. Pour certains, le manque à gagner atteint 50 % de leur chiffre d'affaires annuel. La profession a décidé de porter plainte.

"Il faut déposer plainte puisqu'on n’est pas indemnisé pour l’instant et on est fermé, donc on a un préjudice pour notre profession, explique Jean-Yves Le Goff, président du comité régional de la conchyliculture des Pays de la Loire.

Trois plaintes contre X pour atteinte au bon état écologique des eaux du littoral, mise en danger de la vie d'autrui et pour déficit commercial et d'image des professionnels du secteur ont été déposées le 10 janvier.

Les ostréiculteurs se disent victimes de réseaux d'assainissement des eaux usées sous-dimensionnés qui débordent en période de fortes pluies et contaminent leurs coquillages. Ils étaient reçus en sous-préfecture vendredi 12 janvier pour demander à nouveau des indemnisations.

"Il ne faut pas se leurrer, cet effet médiatique et cet effet négatif va durer des mois, alerte Jean-Yves Le Goff. Les banques pensent avoir l’effet retour fin février, début mars. Il faudra accompagner les entreprises dans la durée, sachant qu’on est victime et qu’on doit être indemnisé totalement de notre préjudice."

Le préjudice est estimé à plusieurs millions d'euros pour les 150 acteurs de la filière dans la région.

Une bonne nouvelle toutefois dans ce dossier épineux, l'interdiction de vente d'huîtres a été levée par la préfecture à Talmont-Saint-Hilaire, en Vendée, le jeudi 11 janvier.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Pays de la Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité