Pont-Château, en Loire-Atlantique, nouveau territoire zéro chômeur longue durée

Publié le Mis à jour le
Écrit par Olivier Quentin avec Christophe François
Espacea a signé les huit premiers contrats dans le cadre de "Territoire zéro chômeur de longue durée"
Espacea a signé les huit premiers contrats dans le cadre de "Territoire zéro chômeur de longue durée" © France Télévisions Boris Vioche

Pour lutter contre le chômage de longue durée, la commune de Pont-Château s'est inscrite dans la démarche "Territoire zéro chômeur de longue durée". En partenariat avec le Département de Loire-Atlantique, la commune a créé une entreprise à but d'emploi qui va embaucher sur des postes utiles à la collectivité et aux particuliers.

Constatant qu'il y a, d'un côté, des chômeurs éloignés depuis longtemps de l'emploi et, de l'autre, des emplois qui ne trouvent pas preneurs ou des services à développer, le Département de Loire-Atlantique s'est inscrit dans la démarche "Territoire zéro chômeur de longue durée" et vient de signer un partenariat dans ce sens avec la commune de Pont-Château, à l'ouest de Nantes, près de Saint-Nazaire.

"L'objectif, explique-t-on au Département, est de proposer à toute personne privée durablement d'emploi domiciliée à Pont-Château, un emploi adapté à son savoir-faire, en CDI, et à temps choisi. Cela passe par la création d'une entreprise à but d'emploi (EBE), relevant de l'économie sociale et solidaire, qui embauchera les personnes privées d'emploi. Les emplois proposés répondront aux besoins non satisfaits du territoire, ils ne viendront en aucun cas concurrencer les entreprises locales."

"C'est une bouée de secours"

Vincent, est l'un des premiers embauchés de Espacea, l'entreprise à but d'emploi à Pont-Château. Cet homme de 56 ans a signé avec bonheur son contrat à durée indéterminée dans cette entreprise spécialisée dans le service à la personne ou encore la réutilisation de matériaux.

"J'ai eu des problèmes de santé raconte Vincent, j'ai été licencié en 2013. A mon âge, c'était compliqué, Pôle Emploi, c'était pas la peine." Vincent n'y croyait plus alors, quand il a eu connaissance de ce projet, il s'est inscrit. "Pour la plupart des personnes qui sont avec moi, c'est une bouée de secours. C'est inimaginable."

Selon les données fournies par le Département, Pont-Château compte 460 demandeurs d'emploi de longue durée, ils représentent plus de la moitié des demandeurs d'emploi de la commune. 62 % sont des femmes.

Sylvie a elle aussi apposé sa signature en bas d'un contrat. Elle a 58 ans.

"Enfin un CDI, souffle-t-elle. C'était une très longue attente. Enfin, je vais pouvoir faire autre chose que rester chez moi ! Pour moi, c'est beaucoup, c'est très important et très émouvant. J'ai suivi ce projet et j'y ai cru dès le début."

voir le reportage

Elodie, 38 ans, recherchait un emploi après avoir eu trois enfants et avait du mal à trouver. Son manque d'expérience jouait contre elle. "J'ai demandé un temps partiel, explique Elodie qui voulait rester disponible pour ses enfants. Je suis à 23 heures par semaine. J'en suis très contente, c'est ce que je recherchais."

50 ETP d'ici la fin de l'année

"On aide directement cette entreprise à but d'emploi explique Jérôme Alemany, vice-président du Conseil Départemental, chargé de l'action sociale de proximité, de l'insertion et de la lutte contre l'exclusion, en lui reversant  l'équivalent de ce qu'on paierait aux personnes en terme d'allocation RSA. Ça change tout, on voit bien que des personnes qui auparavant étaient chez elles, isolées, déprimées, qui ne se sentent pas utiles voire rejetées par les entreprises, se retrouvent dans un collectif, à remplir des missions qui ont été déterminées collectivement, qui sont complémentaires de ce qui existe déjà et qui vont être très utiles à la société et au territoire de Pont-Château."

Huit CDI ont été signés ces 3 et 4 janvier. Huit autres le seront dans les prochains jours. et huit autres encore avant la fin de ce mois de janvier 2022.  L'objectif est d'atteindre le chiffre de 50 emplois équivalents temps plein à la fin de l'année. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.