Saint-Brévin-les-Pins : 8 poneys s'échappent du centre équestre et stoppent leur course au pied du pont de Saint-Nazaire

Publié le Mis à jour le
Écrit par Céline Dupeyrat
Une dizaine de chevaux se sont échappés du centre équestre de Saint-Brévin-les-Pins ce dimanche 5 janvier
Une dizaine de chevaux se sont échappés du centre équestre de Saint-Brévin-les-Pins ce dimanche 5 janvier © Noël Ganuchaud

L'image est peu banale. Huit chevaux se sont enfuis du centre équestre de Saint-Brévin-les-Pins. Après une escapade au grand galop, ils ont été récupérés au pied du pont de Saint-Nazaire et sont rentrés au bercail, sans une seule égratignure.

Certains automobilistes ont dû se pincer ce dimanche 5 janvier en croisant la horde sauvage. Huit chevaux se sont échappés du centre équestre de Saint-Brévin-les-Pins. Ils ont filé au galop et à contre sens en direction du pont de Saint-Nazaire. 

30 minutes de cavale au grand galop

C'est un double poney, particulièrement joueur, qui a réussi à ouvrir la porte du manège verrouillée, entraînant dans son escapade sept de ses congénères. La fugue a duré 30 minutes.

"Les doubles poneys étaient au manège pendant qu'on nettoyait les boxs et qu'on mettait de la nourriture. Au moment on est sorti avec le tracteur chercher du foin dans l'enclos en face, un des chevaux a ouvert une porte cadenassée du manège, D'ordinaire, une chose pareille n'arrive jamais. C'est à ce moment là qu'il en a profité pour se faire la malle et entraîner tous les autres avec lui", raconte Clémence Texier, salariée du centre équestre.

Les chevaux apeurés ont couru sans s'arrêter jusqu'au pied du pont de Saint-Nazaire

"Les chevaux sont des proies. Une fois partis, ils ont couru, couru, couru. Dans de telles conditions ils sont terrorisés, ils peuvent courir jusqu'à la mort. Nous avons réussi à leur faire faire demi-tour au pied du pont de Saint-Nazaire et à les ramener au centre équestre sains et saufs", poursuit Clémence.

L'escapade se termine bien mais la promenade aurait pu mal finir.

"Nous savons que le centre équestre est très mal placé. Mais nous étions là avant la quatre voies. Tous les équipements de sécurité ont été faits. Nous avons mis en place tous les outils nécessaires. La probabilité pour qu'un cheval s'échappe est quasiment nulle", conclut Clémence Texier, soulagée d'avoir retrouver la troupe en pleine forme.

Pour la petite histoire le fugueur s'appelle Uppercut. En voilà un qui porte bien son nom!

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.