Saint-Nazaire : cocaïne, héroïne, cannabis, munitions, grenade, un vaste trafic démantelé

Trois personnes ont été interpellées dans le cadre d'un trafic de stupéfiants démantelé à Saint-Nazaire. La valeur marchande des biens saisie est estimée à 170 000 euros.

Les policiers ont démantelé un important trafic de drogue à Saint-Nazaire, le 15 mars 2021
Les policiers ont démantelé un important trafic de drogue à Saint-Nazaire, le 15 mars 2021 © Police Nationale

Quatre jours. C'est le temps qu'il aura fallu aux policiers pour démanteler un important trafic de drogue à Saint-Nazaire.

Dans l'après-midi du 12 mars dernier, lors d'une sécurisation du quartier sensible de la Bouletterie, les policiers de la Brigade Anti Criminalité assistent à une transaction dans les parties communes d'un ensemble situé au 36 rue des Frênes. 

Ils interpellent un acheteur qui a, en sa possession, plusieurs sacs contenant de nombreuses doses de résine de cannabis, d'herbe et de cocaïne destinées à la revente. Il a également sur lui 2 310 euros en espèces.

Agé de 18 ans et domicilié dans le quartier, le jeune homme est placé en garde à vue pour revente de produits stupéfiants.

Une partie des produits saisis par la police à Saint-Nazaire, le 15 mars 2021
Une partie des produits saisis par la police à Saint-Nazaire, le 15 mars 2021 © Police Nationale

Durant le week-end, les enquêteurs du groupe stupéfiant de la Sûreté Urbaine poursuivent leurs investigations qui les mènent à l'identification du fournisseur du suspect interpellé, "à savoir un individu bien connu des services de police susceptible de faire partie du "premier cercle" des dealers de la bouletterie", précisent-ils.

L'homme est interpellé lundi matin à la première heure à son domicile avant d'être placé en garde à vue.

"Durant cette nouvelle phase d'enquête, les recherches effectuées, notamment sur les habitudes de ce suspect plus chevronné, permettaient de découvrir une cave dont il avait la garde", poursuivent les enquêteurs, "une perquisition réactive des lieux amenait la découverte d'une importe quantité de produits stupéfiants, de munitions de guerre et du matériel de conditionnement".

Un troisième homme est "également interpellé dans un appartement susceptible de servir  de "nourrice". Lui aussi est placé en garde à vue.

Une valeur marchande de 170 000 euros pour les produits saisis par la police à Saint-Nazaire, le 15 mars 2021
Une valeur marchande de 170 000 euros pour les produits saisis par la police à Saint-Nazaire, le 15 mars 2021 © Police Nationale


Un même logo comme une marque de fidélisation des clients

En quatre jours d'enquête ce sont près de 8 kg de cannabis (herbe et résine), 1,6 kilos de cocaïne, 500 gr d'héroïne, 140 munitions de différents calibres, des chargeurs pour armes automatiques, une grenade d'entraînement, du matériel de communication et de géolocalisation, un gyrophare, et du matériel de conditionnement, qui auront ainsi été saisis.

"La valeur marchande des biens saisie est estimée à 170 000 euros", précisent les enqupeteurs, indiquant "la présence d'emballages portant le même logo, soit une façon de plus en plus courante pour les dealers de fidéliser leur clientèle en créant une forme de marque comme une entreprise".

Les trois suspects interpellés sont déférés ce mardi au  Parquet du Tribunal Judiciaire de St Nazaire.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
drogue faits divers justice société