Saint-Nazaire : déconfinée, l'artiste Pascala Balagosse prend la route pour chanter en plein air et donner de la joie

La Nazairienne Pascala Balagosse a subi le confinement comme une double peine. Comme tous les artistes, elle a traversé un long trou noir nommé Covid. Mais de cette période a jailli la lumière, avec un projet itinérant ayant pour cadre une roulotte rose et vert fluo, des fées et un accordéon.

Pascala et la roulotte des Fées Bonheur entament une tournée d'été en plein air après un trop long confinement qui les a éloignées du public et des salles de spectacle.
Pascala et la roulotte des Fées Bonheur entament une tournée d'été en plein air après un trop long confinement qui les a éloignées du public et des salles de spectacle. © C.François France Télévisions

Dans son appartement du quartier de la Trébale, à Saint-Nazaire, Pascala a vu défiler les jours, les semaines, les mois sans pouvoir sortir de chez elle. Juste une heure par jour, comme tout le monde durant le confinement.

La double peine, c'est parce que Pascala est artiste. Auteure, compositrice et interprète, elle créait des spectacles musicaux, pour adultes mais aussi pour enfants. D'où le nom de sa compagnie devenu son nom de scène : Balagosse (bal pour enfants !). Automne 2019, elle venait juste de finaliser son nouveau spectacle, les réservations commençaient à arriver, et puis le Covid19 s'est invité dans la ronde.

Si elle ne s'étale pas beaucoup sur sa période sombre, on sent bien que les mois de confinement, sans spectacle, sans public, sans horizon ni perspective ont marqué Pascala.

Pascala, dans sa vie d'avant Covid : des créations, des spectacles, un public
Pascala, dans sa vie d'avant Covid : des créations, des spectacles, un public © C.François France Télévisions

Heureusement, la vie lui avait déjà appris à se battre et les fées qui peuplent son appartement lui ont plus que tenu compagnie : elles l'ont sauvée ! Ayant créé son univers chez elle, avec une fenêtre ouverte sur les deux phares de Saint-Nazaire (celui de Kerlédé et la Tour du Commerce), elle a rêvé à un ailleurs, un monde avec des chansons, des gens et du bonheur.

Et c'est au cours de l'été 2020 que dans le sud de la France, lui vient cette idée de retourner jouer dans la rue. Retourner, parce que c'est dans la rue que Pascala a démarré sa carrière, la meilleure école, pour de nombreux artistes. Avec le concours de ses fées, Pascala imagine sa vie d'après Covid : des spectacles en plein air, pour ne plus voir ses concerts annulés ''pour raisons sanitaires'', et toute la belle saison s'en aller sur les routes, à la rencontre des gens et de l'inconnu.

Terminé, l'accordéon confiné dans l'appartement, les fées ont dit à Pascala d'aller jouer dehors!
Terminé, l'accordéon confiné dans l'appartement, les fées ont dit à Pascala d'aller jouer dehors! © C.François France Télévisions

Une complicité artistique

C'est donc décidé : Pascala achète une caravane, pour faire la route, mais aussi le décor de son futur spectacle ! Seulement voilà : la caravane ressemble à toutes les autres caravanes ! C'est à ce moment-là qu'intervient l'association de Paimboeuf ''13 Arts'' qui comprend l'esprit du projet de Pascala et réalise une mise en couleurs vives, fluo même, de la caravane qui, ornée des fées de Pascala, devient roulotte. Le mot caravane est désormais proscrit, il faut parler uniquement de la roulotte, qui a été baptisée ''Les Fées Bonheur'', avec toujours l'amour du jeu sur les mots et, en écho, le résultat escompté : l'effet Bonheur! 

Un tour de chant sur les routes de France

Pascala a du mal à réaliser : après des mois de silence confiné, voici que l'effervescence monte ! La tournée estivale n'a pas commencé que l'artiste est demandée auprès des enfants, pour un bal de fin d'année à Trignac, par exemple. Les enfants l'ont bien mérité, ce bal de la renaissance, comment refuser ?

Saint-Nazaire : déconfinée, l'artiste Pascala reprend la route pour chanter en plein air et donner de la joie

Les dates commencent à noircir le calendrier : Morbihan, Loire-Atlantique, Vendée ouvriront la danse puis la roulotte des Fées Bonheur s'en ira vers le Gard, la Drome, l'Ardèche....que ce soit sur la place du village, au marché, à l'EPHAD ou au camping, Pascala fera danser les gens là où ils seront. Danser, avec des reprises qui ne demandent qu'à ressortir à l'air libre puis avec des compositions personnelles, certaines spéciales Covid, mais attention, sans pathos, la musique reste entraînante et gaie, c'est ce qui fait le charme de ses chansons.

Le bassin du port de Saint-Nazaire a plusieurs fois servi de cadre au tournage de Pascala et des Fées Bonheur
Le bassin du port de Saint-Nazaire a plusieurs fois servi de cadre au tournage de Pascala et des Fées Bonheur © C.François France Télévisions

Accordéon, énergie positive, mélancolie dynamique, bonne humeur, voici quelques ingrédients qui voyageront dans la roulotte des Fées Bonheurs de Pascala. Un concert à Férel, en presqu'île de Guérande le 10 juin ouvrira le bal, en quelque sorte.

Teaser, infos, agenda, la page Facebook de l'artiste vous dira le reste.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture musique déconfinement société