• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Saint-Nazaire : une Ecole de la 2è chance pour réussir

© France 3 PDL
© France 3 PDL

Inauguration de l'antenne nazairienne de L'Ecole de la 2è chance. Elle va  aider les jeunes décrocheurs à retrouver le chemin de l'emploi. A Saint-Nazaire elle accueillera une cinquantaine de jeunes, âgés de 18 à 25 ans, chaque année.  

Par Evelyne Jousset

L'école de la 2e chance, créée en 1997, accueille des personnes sans diplôme et sans qualification, pour leur permettre de s'insérer professionnellement et socialement. Elle leur offre également un accompagnement dans leurs projets d'accès à l'autonomie et à l'insertion dans la vie active.

Alternance et enseignement 
Un cursus personnalisé est proposé sur le principe de l'alternance en entreprise et sur l'individualisation des apprentissages. Le jeune stagiaire, participe à l'élaboration de son projet de formation et d'insertion sociale et professionnelle. La formation comprend une remise à niveau des savoirs de base (mathématiques, français, informatique). Les stages en entreprise permettent de découvrir des métiers et de construire un projet professionnel.

Enseignement gratuit 
Les enseignements et la formation sont gratuits. Le stagiaire reçoit une rémunération en moyenne de 300 € par mois, financée par la région. Le montant peut varier selon la situation et inclue la protection sociale. 

Au programme aujourd'hui...

A Saint-Nazaire on va, donc, commencer par définir un plan d'action. Une étape indispensable pour trouver son orientation professionnelle. Autour de la table, 9 élèves ont été sélectionnés. 

A 22 ans Mélissa est arrivée il y a tout juste un mois, orientée par un conseiller Pôle emploi. En poche, un CAP interrompu en 2014 à la naissance de sa fille. Pour elle c'est une vraie révelation. 

Ca me permet de voir que j'ai des capacités . Car en etant maman je me suis renfermée sur moi même. Et quand je suis ici je me découvre des talents, des capacités et des qualités


A raison de 35 heures par semaine, ces jeunes suivent des cours de français, de mathématiques et de nouvelles technologies. Ils découvrent, surtout le monde de l'entreprise et de l'emploi

Pour Sonia Zellagui Formatrice à l'Ecole :

Ca leur permet de solidifier leur parcours, de sécuriser leur formation et ça les aide à préparer leur sortie. Soit une formation certifiante, soit un emploi direct. 

Et ça marche. Après 4 mois passés à l'Ecole de la 2è chance, Vincent, 26 ans, vient de signer son premier contrat à durée indéterminée dans un magasin spécialisé. Il y réceptionnera les livraisons. 

Pour en savoir plus sur l'Ecole de le 2è chance
 





 

Sur le même sujet

DOCUMENTAIRE. Mes parents, ces héros ordinaires

Les + Lus