Saint-Nazaire : le sentier côtier victime d'un effondrement

Début février, le sentier côtier à Saint-Nazaire a été victime d'un effondrement au niveau de Bonne Anse. L'agglomération a lancé une étude pour y remédier.

Le belvédère de Bonne Anse s'est effondré.
Le belvédère de Bonne Anse s'est effondré. © France Télévisions Olivier Quentin

Ce serait, apparemment, le ruissellement des eaux de pluie qui a provoqué ce spectaculaire effondrement le 5 février dernier.

Un énorme trou est apparu au niveau du belvédère de Bonne Anse, le rendant impraticable. Depuis, le sentier a été sécurisé et dévié. 

Ce n'est pas la première fois que ce chemin piétonnier qui longe la côte à l'ouest de Saint-Nazaire, est victime d'éboulements. Le surplomb est très urbanisé et les eaux de pluie qui ruissellent pour se déverser en contrebas finissent par attaquer le sol.

D'autres endroits sont déjà marqués par ce phénomène entre les plages de Trébézy et Virechat où des déviations ont dû être mises en place après des effondrements en mars 2020.

 

Le sentier côtier est victime du ruissellement des eaux de pluie.
Le sentier côtier est victime du ruissellement des eaux de pluie. © France Télévisions Olivier Quentin

 

La CARENE (agglomération nazairienne), qui gère les lieux, a lancé une étude pour préciser les raisons de ce dernier effondrement. On n'en connaîtra les conclusions que courant mars. Des travaux seront ensuite programmés.

Les solutions sont diverses. On évoque la possibilité de projeter du béton pour consolider la falaise, construire des passerelles qui enjamberaient les lieux fragilisés ou encore revoir le tracé du sentier mais cela impliquerait de toucher à des propriétés privées.

Aucune décision n'a été prise pour le moment.

 

Le GR34

A Saint-Nazaire, le GR34 part de la plage du Commando, près du pont, et s'étire vers l'ouest jusqu'à Pornichet, en passant par la plage de M. Hulot. Il totalise 15 km et offre une belle balade aux promeneurs. Comptez 3h30 de marche.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littoral aménagement du territoire environnement