Saint-Nazaire : le maire David Samzun contre la venue de Bertrand Cantat aux Escales

Bertrand Cantat en concert le 19 juillet 2014 à Detroit / © FRED TANNEAU / AFP
Bertrand Cantat en concert le 19 juillet 2014 à Detroit / © FRED TANNEAU / AFP

David Samzun, le maire socialiste de Saint-Nazaire, exprime sa "totale désapprobation" concernant la programmation de Bertrand Cantat aux Escales 2018.

Par Fabienne Béranger

"Je me sens pleinement autorisé à vous dire de la manière la plus claire qui soit, ma totale désapprobation quant à la programmation de ce concert", écrit David Samzun à Hervé Clergeau, le président des Escales, au sujet de la venue de Bertrand Cantat sur la scène du festival le 29 juillet prochain.
"Libre de mes commentaires, comme vous êtes libres de vos choix de programmation" précise le maire socialiste, "je me sens redevable de ces propos publics compte tenu des subventions très importantes qui vous sont versées par la Ville de Saint-Nazaire et des interactions entre le festival et l'image de notre collectivité."

David Samzun se dit "très respectueux de notre système judiciaire et attaché à ce que les personnes condamnées et ayant exécuté leur peine, retrouvent pleinement la vie de la cité, la vie de la Nation" mais précise être "en tant que Maire et responsable politique, attaché au maintien de la paix civile".
Bertrand Cantat avait été condamné en 2004 à huit ans de prison pour le meurtre de sa compagne, la comédienne Marie Trintigant, à Vilnius en Lituanie. En 2007, il avait bénéficié d'une libération conditionnelle après avoir purgé la moitié de sa peine. 

► Le communiqué de David Samzun

Sur le même sujet

toute l'actu musique

ITW Henri Jauver COCETA

Les + Lus