Saint-Nazaire : un incendie dans un immeuble, deux personnes défenestrées, un mort et un blessé grave

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christophe Turgis
Un incendie s'est déclaré rue de Pornichet ce 16 novembre à Saint-Nazaire dans un immeuble occupé irrégulièrement selon le voisinage
Un incendie s'est déclaré rue de Pornichet ce 16 novembre à Saint-Nazaire dans un immeuble occupé irrégulièrement selon le voisinage © Christophe François / France Télévisions

Les sapeurs-pompiers ont été appelés vers 6h30 ce mardi 16 novembre pour un incendie survenu dans un immeuble de plusieurs étages de la rue de Pornichet à Saint-Nazaire. On déplore un mort et un blessé en urgence absolue. Le voisinage avait averti du danger.

Un incendie s'est déclaré sur plusieurs niveaux tôt ce mardi 16 novembre dans une ancienne boucherie, utilisée comme immeuble à usage d'habitation, rue de Pornichet à Saint-Nazaire. Le Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS) indique être arrivé sur les lieux à 6h34. On déplore un mort, un blessé hospitalisé en urgence absolue, et un blessé léger qui a été laissé sur place par les secours.

durée de la vidéo : 24sec
Incendie de la rue de Pornichet à Saint-Nazaire, plusieurs victimes ©France Télévisions

Le deux personnes défenestrées ont été prises en charge aussitôt par les secours, un voisin médecin leur ayant porté assistance avant leur arrivée.

Le voisinage avait averti du danger

Le voisinage, en état de choc, témoigne spontanément de locations à la semaine, d'un logement où pouvaient se trouver régulièrement une trentaine de personnes précaires. Des actions ont été entreprises depuis de nombreuses années selon le collectif de riverains inquiet par cette situation de misère sociale. En vain.

Une voisine témoigne, la voix remplie d'émotion : "c'est la propriété d'un marchand de sommeil, l'immeuble était occupé illégalement. Le collectif de voisins avait signalé au procureur de la République, les trafics de drogue et la prostitution auxquels se livraient parfois les occupants".

Émus et en colère

Résidant dans une rue voisine, un médecin urgentiste a découvert les deux victimes au sol au pied de l'immeuble. Il s'exprime rapidement ému et en colère : "Je me souviens avoir dit il y deux ans à tous mes proches, un jour il y aura le feu, il y aura un mort. Il y a probablement un mort, à 6h et demie j'ai donné les premiers soins à une personne qui est probablement décédée, je travaille au SAMU, ce décès aurait pu être évité, je renvoie à toutes les autorités à leurs responsabilités, c'était prévisible.

Le collectif de voisins a averti, voilà c'est arrivé, c'est une honte. Je suis très choqué, il y a ce monsieur d'origine africaine à qui j'ai donné les premiers soins, il est décédé c'est pour lui que je parle". La mort de cette personne a été confirmée dans la matinée par le SDIS.

Les sapeurs-pompiers sont à la recherche d'éventuelles victimes, et vérifient si les murs ne menacent pas de s'effondrer, notamment à l'aide d'un drone.

Quatre lances d'incendie ont été déployées pour circonscrire le sinistre qui s'est propagé aux maisons voisines. Au plus fort de la lutte contre les flammes, 83 sapeurs-pompiers venus de La Baule et Pornichet ont été déployés avec 39 engins de secours.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.