Cet article date de plus de 3 ans

La Turballe : du bon, du bio, du local pour tous les écoliers

A La Turballe, les écoliers qui mangent à la cantine ont bien de la chance : ils mangent bio à 60% !
Tout ce que le chef cuisinier peut trouver en bio, à proximité, il leur propose.
Et les élus sont derrière lui et le soutiennent financièrement : le repas est à 3 euros !

Alimentation et Politique

Les députés ont adopté ce week end un article du projet de loi sur l'agriculture et l'alimentation qui fixe à 50% la part des produits bio ou durables dans la restauration collective... d'ici 2022... Dans notre région, la commune de la Turballe en Loire-atlantique n'a pas attendu le législateur pour être bien au delà de ce pourcentage dès aujourdhui.

Du bon, du bio....


Depuis 7 heures du matin, l'équipe  prépare les 270 repas du jour. Au menu : melon de saison, paëlla sans viande, semoule au lait... Des plats réalisés avec plus de 60% de produits bio... 
 
15 ans qu'Alain Logodin, le chef cuisinier, concocte les menus des élèves de la Turballe avec la même obsession... Du bon, du bio et du local...il entretient des relations durables avec les producteurs locaux, les AMAP, ... 

Une politique qui a un coût pour la commune de 4600 habitants dont 90% des élèves mangent à la cantine... pour 3 euros !
 
 Etre scolarisé à La Turballe, une chance de manger bio, de manger sain, car  une telle assiette fait du bien à tous ! une question de volonté et d'engagement.

Le reportage de la rédaction 
La Turballe : de bon, du bio, du local pour tous les écoliers

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société alimentation éducation finances économie