Transporteurs routiers : les syndicats annoncent un blocage de la raffinerie de Donges

La raffinerie de Donges en Loire-Atlantique bloquée en mai 2016 / © WOSTOK PRESS/MAXPPP
La raffinerie de Donges en Loire-Atlantique bloquée en mai 2016 / © WOSTOK PRESS/MAXPPP

Faut-il à nouveau craindre des files d'attentes aux stations services ? L'annoncer c'est déjà le susciter mais FO et la CGT se mobilisent pour bloquer l'accès à la raffinerie de Donges ce lundi.

Par Olivier Quentin

"Une mobilisation massive" c'est ce que souhaitent deux syndicats des transporteurs routiers qui entrent dans le mouvement d'opposition à la réforme du Code du Travail.

Le motifs sont multiples pour les transporteurs qui reprochent aux réformes voulues par Emmanuel Macron de faciliter les licenciements et d'affaiblir le pouvoir des élus syndicaux. Mais il est question aussi des salaires des transporteurs de matières dangereuses et des spécificités du régime de départ en préretraite pour certains conducteurs.

En Pays de la Loire, cette contestation prendra la forme d'un barrage sur le rond-point qui mène à la raffinerie Total de Donges. Aucun camion-citerne ne devrait accéder au site ni en partir dès ce lundi matin aux aurores.

Le niveau de mobilisation donnera le ton mais faut-il craindre pour autant une nouvelle pénurie de carburant comme on l'avait connue en mai 2016 lorsque les mêmes routiers s'étaient mis en grève pour protester contre une éventuelle baisse de rémunération de leurs heures supplémentaires ? Il est bien trop tôt pour le dire.

L'expérience montre qu'à chaque mouvement de ce genre, la difficulté vient de la mobilisation non pas des transporteurs... mais des automobilistes qui se ruent sur les stations-services afin de faire le plein avant même d'en avoir vraiment besoin. 


Sur le même sujet

Les + Lus