Vidéo. La presqu'île de Guérande : partons profiter de son p'tit air de Bretagne !

replay

Ah Guérande ! Ses salines, ses remparts, ses petites ruelles. Difficile de résister à la visite de l'enceinte moyenâgeuse mais la presqu'île guérandaise, c'est aussi d'autres paysages et des personnages qui font vivre l'âme et les produits du pays. On part en balade avec Envie Dehors ce dimanche 26 février à 12h55.

Avec ses petites maisons en granit, ses toits en ardoises, ses petits ports de pêche comme celui du Croisic, c’est vrai que la presqu’île de Guérande, c’est déjà la Bretagne !   Elle se situe entre la Loire et la Vilaine qui marque une frontière historique et culturelle avec le Morbihan. Allons goûter ce week-end ce p'tit air de Bretagne, découvrir sa côte sauvage et rencontrer des gens d'ici qui valorisent terre et culture et lui donnent un petit coup de jeune. Julie Hattu, présentatrice de Envie Dehors adore ce genre de personnages ! 

Le wing foil danse avec le vent

Si votre besoin d’iode et d’air marin est le plus fort, nous vous conseillons de commencer votre périple par la côte qui s’étend d’Assérac au Nord au Pouliguen au Sud. Choisissez par exemple une foulée dans le sable de la plage de Baie de Pont Mahé.

durée de la vidéo : 00h01mn02s
le wing foil, un nouveau sport de glisse ©Les Nouveaux Jours Productions

Vous y découvrirez un nouveau type de voile dansant avec le vent et un nouveau plaisir de glisse sur l’océan : le wing Foil. Contrairement à la planche à voile, on tient la voile dans ses mains qui n’est pas reliée à la planche via un mât, une nouvelle manière subtile de surfer sur la houle.  

Elliot Ansel passionné de sports nautiques a monté son club de wing foil en 2014 et il exerce le métier de moniteur. 

Guérande : la Carcassonne de l'Atlantique !

Guérande, la visite dans la cité médiévale s’impose. Il faut passer par l’impressionnante porte Saint-Michel, aux allures de forteresse, protégée par deux grosses tours. Ses remparts de granit ont été conservés dans leur intégralité (1 300 mètres au total) et se parcourent en partie. Il faut prendre le temps de déambuler sur ces remparts datant des 14-15ème siècles. Ils valent à Guérande le surnom de “Carcassonne de l’Atlantique”.

Place du Vieux-Marché, on passe devant des hôtels particuliers et des maisons de maîtres dont la demeure où aurait séjourné l’écrivain Honoré de Balzac et qui a écrit sur la ville. Le commerce du sel est à l’origine de la prospérité de Guérande dès le Moyen Age, à l’époque où la ville appartenait au royaume de Bretagne.

Guérande et le sel, une histoire d’or blanc

Batz-sur-Mer est un village de caractère entouré par les marais salants. A l’époque romaine, un vaste golfe marin se serait étendu de l’île rocheuse de Batz-Sur-Mer jusqu’à Guérande. Les apports des courants ont relié l’île de Batz au continent, créant une langue de sable où La Baule et Le Pouliguen se sont construits.

Face au Croisic, un passage permet à la mer de pénétrer, à marée haute dans le Grand et le Petit Traict, des vestiges de l’ancien golfe qui forment des réservoirs naturels pour l’alimentation des marais salants en eau de mer.

Depuis le 15ème siècle, on y exerce la profession de paludier. Ces récolteurs et producteurs de sel utilisent une technique de production artisanale exempte de toute mécanisation et d’apport de produits chimique Les 2000 hectares de marais salants des bassins de Guérande, (communes de Guérande, Batz-Sur-Mer, La Turballe, Le Croisic, Le Pouliguen et La Baule) et du Mès (communes de Mesquer, Saint-Molf et Assérac) forment un site naturel reconnu patrimoine remarquable.

Un espace vivant précieux né de l’activité de l’homme et dont la survie est toujours entre les mains des paludiers. Ces paludiers, gardiens d’un temple blanc sont 300 dont 200 sont membres d’une coopérative. Ils cultivent 7600 œillets et produisent en moyenne 9500 tonnes de sel par an.

Comme autrefois et encore souvent aujourd’hui, la transmission des œillets s’avère filiale mais depuis 1979 une formation officielle et diplômante a évolué pour devenir à ce jour Brevet Professionnel de Responsable d’Exploitation Agricole Option saliculture. Diplôme très prisé, il est délivré chaque année à une dizaine d’apprentis-sauniers par le Centre de formation de la Turballe.

Le sel de Guérande est le seul sel marin en France à bénéficier du Label rouge pour ses qualités gustatives et nutritives. Le gros sel est idéal pour la cuisson des pâtes, des légumes mais aussi des plats de viande ou poisson en croûte de sel. La fleur de sel, servie à part est, elle, très recherchée par les grands chefs et les gourmets pour son parfum de violette.   

Chocolat et fleur de sel, une alchimie parfaite

La fleur de sel, Valérie Cottet-Emard la connait bien puisqu’elle l’utilise comme ingrédient dans ses recettes ! Cette chocolatière installée à Batz sur mer se fournit chez son ami paludier Stéphane. Il lui conçoit une fleur de sel spéciale croustillante et très sèche car le chocolat déteste l’humidité qui le blanchit. Valérie a ouvert les portes de sa boutique et de son laboratoire à l’équipe d’Envie Dehors. 

durée de la vidéo : 00h02mn20s
Le mariage du chocolat et de la fleur de sel. ©Les Nouveaux Jours Productions

Une invitation à goûter mais surtout à découvrir les secrets de fabrication de la caraméline (truffe au caramel au beurre salé) ou du paludier (chocolat au caramel, fleur de sel de Guérande et fruits secs) Avouez que cela ne se refuse pas !

Il sauve des petits bateaux : plus qu'un geste écolo !

Dans les ateliers de l’entreprise Sirena Voiles, on fabrique, assemble des bateaux.  La petite PME, de neuf salariés, construit environ 200 bateaux par an : des catamarans de sport, des dériveurs et des goélettes mais la partie plus originale de l’activité du chantier, c’est à l’extérieur qu’elle se trouve .

Il s’agit de la rénovation et surtout du recyclage de bateaux. Il y a plus d’un an, l'entreprise s'est lancée dans un énorme chantier : recycler 264 bateaux qui stagnaient sur leurs terrains.

Maintenant, j’aimerais que les passionnés de nautisme comprennent l’urgence de mettre un peu de sous dans le recyclage de leurs bateaux. Il existe tellement de cimetières de vieilles coques sur le littoral. il faut convaincre les propriétaires de bateaux de payer une centaine d’euros pour donner une seconde vie à leurs embarcations trop endommagées

Jean-Christophe Amedée-Manesme

gérant de Sirena Voile

Accompagnés par une association, Jean-Christophe et son équipe ont découvert qu’une vraie filière de recyclage existait en France. En plusieurs jours, ils ont tout démonté et classé les pièces selon leurs composants avant de les recycler.

durée de la vidéo : 00h02mn17s
Sirena, la société qui sauve des petits bateaux ©Les Nouveaux Jours Productions

Pour voir et en apprendre plus sur la presqu'île guérandaise, regardez Envie Dehors ce dimanche 26 février à 12h55 sur France 3 Pays de la Loire et sur notre plateforme France.tv

Et pour bien préparer votre séjour sur la presqu'île de Guérande, passez par l'office de tourisme !  Tél : 02 40 24 34 44

Production exécutive : Les Nouveaux Jours Productions

Producteur : Maël Mainguy
Réalisation : Aurélia Piel
Rédaction en chef : Alexandra Lahuppe