Ma région vue du ciel - Port du Collet et le château du Plessis-Macé

Prenez de la hauteur… et découvrez votre région comme vous ne l’avez jamais vue ! Ce week-end, direction le port du Collet en Loire-Atlantique et le château du Plessis-Macé en Maine-et-Loire, pour le temps de quelques images de drone, avoir la tête dans les nuages.

© GC drone vision et France Télévisions

Les Pays de la Loire, ce sont les embruns de l'océan et la force de la terre.

Le Port du Collet et les pêcheries du Pays de Retz en Loire-Atlantique

Le port du Collet se situe en Loire-Atlantique, entre Pornic et Beauvoir-sur-Mer. Son littoral abrite des pêcheries traditionnelles, qui permettent à leur heureux propriétaire de s'adonner à la pêche au carrelet. Le port du Collet a été au moyen-âge un port d'exportation du sel produit dans le marais breton avant que l'envasement de la baie ne mette fin à cette activité.
 GC drone vision pour France 3 Pays de la Loire


Un peu de technique...

La pêche au carrelet est une méthode de pêche utilisant un carrelet mis à l'eau à partir d'un bateau de pêche ou d'une pêcherie sur pilotis. En France, la technique de pêche au carrelet est pratiquée dans les estuaires de la Loire, de la Charente et de la Gironde. Elle est également pratiquée sur les zones côtières entre ces estuaires. Elle est réglementée en raison de la construction d'un ponton sur le domaine public maritime.

En Vendée et en Loire-Atlantique les installations de pêche au carrelet sont appelées des pêcheries. En Charente-Maritime les autochtones utilisent plutôt le terme de ponton, sous-entendu ponton de pêche au carrelet, pour désigner ces installations.

Dans l'estuaire de la Loire, les espèces les plus couramment pêchées sont, par ordre alphabétique, l'aiguillette, l'anchois, l'anguille, le bar commun, le chinchard, le congre, la crevette, le lieu jaune, le lieu noir, le merlan, le merlu, le mulet, la plie, la sardine, ou encore la sole.
 
En Loire-Atlantique, le littoral abrite des pêcheries traditionnelles, qui permettent à leur heureux propriétaire de s'adonner à la pêche au carrelet.
En Loire-Atlantique, le littoral abrite des pêcheries traditionnelles, qui permettent à leur heureux propriétaire de s'adonner à la pêche au carrelet. © GC drone vision pour France 3 Pays de la Loire


Le château du Plessis-Macé, en Maine-et-Loire

Le château du Plessis-Macé, situé à une dizaine de kilomètres d'Angers est un heureux mariage entre forteresse et demeure princière.  C'est un très beau témoignage de l'architecture angevine du Moyen-âge et de la Renaissance.
 
Un peu d'histoire...

La forteresse du Plessis-Macé, érigée en pierre de schiste noir au XIIIème. C'est un château à motte quasiment détruit pendant la Guerre de Cent ans auquel sa position géographique redonne un rôle de premier plan dans le cadre de la lutte entre la couronne de France et la Bretagne.

Le château est réhabilité sur ses anciennes bases autour de 1450. Louis de Beaumont, chambellan de Louis XI remet en état les installations militaires (douves, boulevard d’artillerie, tours et enceinte), mais en même temps, il répare le logis préexistant, dont il fait une résidence fastueuse qui accueille plusieurs rois aux XVIe et XVIIe siècles. 

L'ensemble s'épanouit dans un style gothique flamboyant. Le balcon de tuffeau et la chapelle, qui renferme une rare tribune gothique en sont les plus beaux éléments.

Aujourd'hui on peut apprécier le contraste entre l’élégant logis seigneurial et les restes de la forteresse médiévale.
 
Le Château du Plessis-Macé est aussi un lieu à vocation culturelle, en particulier tourné vers le théâtre.
Le Château du Plessis-Macé est aussi un lieu à vocation culturelle, en particulier tourné vers le théâtre. © What's Up Productions / France Télévisions
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus : envie d'évasion société tourisme châteaux de la loire culture patrimoine nature page nature
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter