Affaire Brigitte Prigent : 20 ans de réclusion pour son assassin

La palais de justice d'Angers / © France Televisions - Céline Dupeyrat
La palais de justice d'Angers / © France Televisions - Céline Dupeyrat

Accusé d'avoir assassiné sa compagne en 2010 à Cholet, un homme âgé de 55 ans était jugé ce vendredi aux assises d'Angers. Il a été condamné à 20 ans de réclusion criminelle.

Par FE avec AFP

Lors de sa garde à vue, Yannick Catroux avait reconnu avoir étranglé sa campagne en novembre 2010 à leur domicile de Cholet, niant cependant la préméditation et expliquant avoir "abrégé les souffrances" de sa compagne "à sa demande".

L'affaire avait débuté le 19 mai 2011, lors de la découverte dans son appartement, du corps en état de décomposition avancée de Brigitte Prigent, une quinquagénaire, une ceinture de peignoir de bain serrée autour du coup.

Dans l'appartement, les enquêteurs retrouvent alors des écrits de son compagnon, Yannick Catroux, dans lesquels "il laisse entendre qu'il l'a étranglée le 5 novembre de l'année précédente". Les traces de son ADN seront effectivement retrouvées sur la ceinture de peignoir qui a servi à tuer Brigitte Prigent.

Malgré le mandat d'arrêt émis par le parquet d'Angers, le suspect reste introuvable durant cinq ans. Il est finalement interpellé à Saint-Nazaire en juin 2016, à la faveur d'une demande de passeport.
L'enquête avait également permis d'établir que la victime et l'accusé étaient alcooliques.

L'avocat général avait requis 20 ans de réclusion criminelle, les jurés ont suivi les réquisitions de l'avocat général. 


 

Sur le même sujet

Chasse : les sangliers de la discorde

Les + Lus