Angers : manifestations et rassemblements interdits sur la voie des berges

Les manifestants contre la réforme des retraites à Angers, le 9 janvier 2020 / © France Televisions - Eric Aubron
Les manifestants contre la réforme des retraites à Angers, le 9 janvier 2020 / © France Televisions - Eric Aubron

Le préfet du Maine-et-Loire vient d'interdire manifestations et rassemblements sur la voie des berges, en bord de Maine, à Angers.

Par Fabienne Béranger

Les manifestants sont désormais priés de se trouver un autre lieu pour défiler. La préfecture du Maine-et-Loire a interdit toute manifestation ou rassemblement à cet endroit.

"De nombreuses manifestations non déclarées et sans itinéraire déposé empruntent régulièrement la voie des berges à Angers. L’absence de déclaration, et donc d’organisateur identifié, ne me permet pas de garantir les conditions de sécurité suffisantes lors de ces manifestations", justifie la préfecture.

"Les déambulations sauvages sur la voie des berges, compte tenu de l’intensité de la circulation et du délai nécessaire aux services de voirie pour en fermer l’accès, laissent craindre à chaque manifestation pour la sécurité des manifestants eux-mêmes, des automobilistes, des personnels techniques du département chargés de la voirie et des forces de police municipale et nationale", poursuit René Bidal, le préfet, qui estime qu'"elles entraînent également un engorgement des axes routiers en amont, préjudiciable à la sécurité routière".

Chaque manifestation ou chaque rassemblement prévu sur la voie des berges fera donc l'objet d'un arrêté "conformément au code de la Sécurité Intérieure".

Les contrevenants pourront se voir infliger, pour les organisateurs, une peine de 6 mois de prison et une amende de 7 500 euros d'amende. Les participants risquent une amende de 135 euros.



 

Sur le même sujet

Les + Lus