• faits divers
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite
  • culture

Angers : la tapisserie de l’Apocalypse remise en lumière

L'une des scènes de la tapisserie de l'Apocalypse / Château d'Angers / © Sandrine Gadet
L'une des scènes de la tapisserie de l'Apocalypse / Château d'Angers / © Sandrine Gadet

La célèbre tapisserie de l’Apocalypse est à redécouvrir au château d'Angers. Le nouvel éclairage permet d’admirer les moindres détails de cette œuvre majeure de l'art médiéval.
 

Par FE avec Sandrine Gadet

Il y a encore quelques semaines, la galerie de la tapisserie de l'apocalypse était un long tunnel sombre. Désormais, la lumière se déclenche et s’adapte grâce à des détecteurs de mouvement. Les leds ont remplacé les halogènes, créant une nouvelle mise en lumière qui permet de redécouvrir les détails de cette tapisserie tissée au XIVème siècle, à la demande de Louis 1er, duc d’Anjou.

"Il y avait un dégagement de chaleur important, des sources lumineuses diverses qui donnait des points lumineux de différentes qualités sur la tapisserie, qui finissait par l’abimer et le visiteur finissait par ne plus rien voir", explique Hervé Yannou, administrateur du domaine du château d'Angers.

La tenture de l'Apocalypse, composée de 66 tableaux, raconte en images le dernier livre du Nouveau Testament. 103 mètres de ce chef d'oeuvre de 140 mètres de long sont conservés au château d'Angers.
L'une des scènes de la tapisserie de l'Apocalypse / Château d'Angers / © Sandrine Gadet
L'une des scènes de la tapisserie de l'Apocalypse / Château d'Angers / © Sandrine Gadet

Conçue dès l'origine comme un immense décor de cérémonie, elle avait pour vocation d'être vue et admirée, chose rendue possible à nouveau.

Le reportage de Sandrine Gadet, Luc Prisset et Sophie Goubil

Sur le même sujet

Visite du chantier de la mairie d'Olonne sur mer

Les + Lus