“Comme tous les parents avec un enfant autiste, on essaye de soulever des montagnes” Mathieu a créé une ferme pour offrir à sa fille un avenir

durée de la vidéo : 00h04mn39s
Mathieu Baron a créé une ferme pour offrir un avenir à sa fille autiste ©Atlantic Télévision by Mstream Studios

Mathieu Baron, a relevé le défi. Après 25 ans à exercer en tant qu'avocat à Nantes, il s'est reconverti dans la permaculture pour offrir à sa fille, Joséphine, atteinte d’autisme, une activité lui permettant de créer de la valeur et de la former à un métier.

"Son avenir, compte tenu de son autisme, aurait probablement consisté à intégrer un foyer de vie." Mathieu Baron, 52 ans, a choisi d’installer une ferme en permaculture pour que sa fille puisse à terme y travailler à mi-temps. "L’élément déclencheur de ce projet a été la volonté de créer un environnement où elle pourrait s'épanouir et créer de la valeur, pas juste être spectatrice."

Un projet de vie inclusif

Intégrer Joséphine dans ce projet a été un défi. "Elle ne voulait pas mettre les mains dans la terre." Aujourd'hui, elle plante 150 salades par semaine et passe environ deux heures par jour à la ferme. Dès son arrivée, Joséphine a son petit rituel : "elle s’habille, met sa combinaison, ses bottes, et prend connaissance du planning de la journée."

Les tâches qui lui sont confiées sont simples, mais augmentent progressivement. Une fois ses tâches réalisées, elle retourne en classe avec son éducatrice, située dans une dépendance de la maison.

Chaque geste répété le lendemain est une réussite pour nous.

Mathieu Baron

Les réflexions sur ce projet ont été multiples. "J’avais pensé à ouvrir une laverie ou un bar-restaurant, car Joséphine a une appétence pour mettre la table, servir, desservir." Mais le modèle de micro-ferme agroforestière coche davantage les cases des intérêts de Mathieu et aussi celles des postes que Joséphine pourrait occuper.

Du métier d'avocat à celui d'agriculteur

En 2020, il commence à se former à la permaculture, malgré les interruptions dues à la pandémie de COVID-19. Deux ans plus tard, il quitte sa carrière d’avocat pour se lancer pleinement dans ce projet. Avec l'aide d'un consultant, il élabore un plan pour transformer leur prairie en micro-ferme agroforestière.

À l'automne 2022, ils plantent des haies et 1500 arbres, dont quelques fruitiers sur leur terrain à Sèvremoine. Malgré un calendrier ambitieux et quelques échecs dans les cultures précoces, ils ont réussi à mettre en place leur première serre et leurs premiers jardins, où ils cultivent des tomates, des poivrons, du basilic, des betteraves, des fraises, des salades…

Un modèle inspirant pour les parents d'enfant autiste

Le père et la fille préparent des paniers sur-mesure qu'ils livrent tous les jeudis directement sur les lieux de travail de leurs clients. "On ne se sent pas spéciaux, comme tous les parents avec un enfant autiste, on essaye tous de soulever des montagnes."

En intégrant Joséphine dans un environnement de travail adapté, ils espèrent lui offrir une vie épanouie.

Article écrit en collaboration avec Mouna Khaldi

► Retrouvez tous les témoignages Vous Êtes Formidables sur france.tv

► Voir l'ensemble de nos programmes sur france.tv

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité