Coronavirus : les habitants de Chemillé-en-Anjou expriment leur soutien aux soignants par des cœurs et des mots

En cette période de confinement, la commune nouvelle de Chemillé-en-Anjou invite ses 22 000 habitants à participer à une action solidaire : décorer leur maison d'un cœur, accompagné d'un message de soutien.
 

Le coeur messager de la ville de Chemillé-en-Anjou
Le coeur messager de la ville de Chemillé-en-Anjou © Ville de Chemillé-en-Anjou
L'épidémie de coronavirus a bouleversé le quotidien, mais elle suscite ici et là, des initiatives et élans de solidarité symboliques en direction des professionnels soignants ou des personnes fragiles et isolées.

C'est le cas par exemple à Chemillé-en-Anjou, dans le Maine-et-Loire. Pour redonner un peu d'âme aux rues vides et entretenir du lien social, la municipalité appelle aussi ses habitants à manifester qu'ils ont du cœur !
 
La démarche est simple : décorer les portes d'entrée, fenêtres, balcons d'un "cœur messager".  
Les habitants de Chemillé-en-Anjou expriment leur soutien aux soignants par des cœurs et des mots
Les habitants de Chemillé-en-Anjou expriment leur soutien aux soignants par des cœurs et des mots © DR
"Habitants, entreprises, sortez les feuilles, les crayons, les pinceaux, tout ce que vous voulez. Formez votre cœur et écrivez dessus un message qui compte pour vous, que ce soit à destination des soignants, d'un proche, de la famille ou pour simplement partager un avis, une humeur, explique la collectivité sur son site internet.

Elle espère ainsi réveiller l'esprit d'entraide, entretenu à l'ordinaire par un tissu associatif local, particulièrement actif dans ce secteur rural. Pour apporter du baume au cœur, s'amuser un peu et égayer le quotidien de chacun.
 
L'objectif est bien sûr que ces messages soient "visibles de l’extérieur". Et puissent être lus par tous ceux qui partent au travail ou par des voisins et riverains, lors des rares sorties autorisées.
 

"Un nouveau grand cœur"

L'opération a démarré ce vendredi sur les réseaux sociaux. Avec cette publication, la collectivité a même enregistré une fréquentation inédite durant le week-end. Sur Facebook, plus de 5 300 personnes ont déjà pris connaissance de l'information ou l'ont partagé.

Et les premiers résultats commencent déjà à orner les entrées ou façades de maisons.
La commune a reçu dès ce week-end les premières photos de messages affichés par les habitants.
La commune a reçu dès ce week-end les premières photos de messages affichés par les habitants. © DR
La municipalité a d'ailleurs réfléchi à un prolongement de cette initiative, dès l'arrêt des mesures de confinement.

"Nous inviterons tous les habitants à déposer leur "coeur-messager" en mairie ou dans les mairies déléguées. Ces messages pourront être assemblés pour former un nouveau grand cœur, souvenir de cette période difficile, socle d’une mémoire collective, symbole de l’entraide, de la solidarité", précise la muncipalité de Chemillé.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société solidarité