Double infanticide à Noëllet près de Segré : deux fœtus retrouvés par le nouveau propriétaire d'un pavillon

Publié le Mis à jour le
Écrit par Lucie Rivière, avec Eric Aubron

Une femme est mise en examen, ce jeudi 16 juin, pour meurtres sur mineurs de moins de 15 ans. Deux fœtus ont été retrouvés dans son ancien domicile.

Le 19 février dernier un homme se rend à la gendarmerie après une macabre découverte. Sous un tas de bois, dans la maison qu'il a achetée quelques mois plus tôt à Noëllet (commune nouvelle d'Ombrée d'Anjou) : 2 sacs, chacun contenant un fœtus de sexe masculin en état de putréfaction.

Les premières expertises ont révélé qu'ils sont nés à terme, des mêmes parents selon le Parquet d'Angers.

L'enquête, menée par la brigade de recherche de gendarmerie de Segré  avec la police scientifique, s'est tournée vers l'ancienne propriétaire de la maison. La femme a avoué avoir eu 2 grossesses différentes, avec deux dénis de grossesse. Elle confirme qu'ils étaient vivants à la naissance et explique qu'elle les aurait bercé fort "pour qu'ils s'arrêtent de crier". Elle a été placée en garde à vue mardi dernier.

L'accusée est une quadragénaire, sans casier judiciaire. Elle a déjà une fille majeure, du même père que les 2 fœtus retrouvés. Elle habite aujourd'hui dans un autre département. 

En l'état de l'enquête, le conjoint avec lequel elle est séparée affirme ignorer les deux grossesses, dont les dates n'ont pas été déterminées par l'enquête. 

La femme accusée de double homicide a été déferrée, ce jeudi 16 juin, devant le juge d'instruction et a été mise en examen pour meurtre sur mineurs de moins de 15 ans. 

Elle a été placée sous contrôle judiciaire. Décision qui fait l'objet d'un appel de la part du Parquet d'Angers, qui demande sa détention. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité