Football : opération de police au SCO d'Angers dans le cadre d'une enquête sur des agents de joueurs

Publié le
Écrit par Christophe Amouriaux avec Agence France Presse

Des policiers se sont rendus simultanément au SCO d'Angers et à l'AS Saint-Etienne dans le cadre d'une enquête pour exercice illégal de la profession d'agent de joueurs.

Les clubs d'Angers SCO et de l'AS Saint-Etienne ont reçu la visite de policiers ce mardi. Trois agents de joueurs ont été placés en garde à vue dans la matinée de mardi à Nanterre dans une enquête pour blanchiment aggravé et exercice illégal de la profession d'agent selon une information du Parisien confirmé par l'Agence France Presse.

Sur les trois agents sportifs, un seul possède la licence de la Fédération Française de Football permettant d'exercer cette profession selon une source proche de l'enquête. Les deux qui n'ont pas cette licence seraient par ailleurs déjà connus de la justice.

La direction du club d'Angers a précisé au Courrier de l'Ouest "qu'il ne s'agissait pas d'une perquisition et que l'objet de la venue [des policiers] étaient d'obtenir des informations concernant des transferts ayant eu lieu depuis 2017."

Le Parisien utilise le terme de perquisition dans son article où il précise que "les enquêteurs cherchent à tracer des flux financiers qui viendraient irriguer de possibles activités illégales".

Le Courrier de l'Ouest précise que les agents visés par l'enquête auraient "négocié plus d’une dizaine d’arrivées ou de départs pour le SCO ces dernières saisons. Les représentants actuels ou passés de Wilfried Kanga, Batista Mendy, Billal Brahimi ou encore Mohamed-Ali Cho seraient ainsi concernés." 

L'enquête a été confiée au service central des courses et jeux (SCCJ), a confirmé le parquet de Bobigny à l'Agence France Presse.