Le Lion-d'Angers : l'Equirando pour célébrer les amoureux de randonnée à cheval

Les vacances nomades ont la cote en ce moment. A chacun sa manière de voyager en autonomie : à pied, à vélo, en camping-car ou encore à cheval : les amateurs de randonnée équestre étaient réunis ce week-end au Lion-d'Angers pour le rassemblement Equirando.
Jean-Paul et Jean-Claude sur la route qui les ramène de l'Anjou vers le Morvan
Jean-Paul et Jean-Claude sur la route qui les ramène de l'Anjou vers le Morvan © France Televisions

Le temps d'un week-end, Jean-Paul, Jean-Claude et Alain se sont retrouvés pour l'Equirando aux côtés de nombreux randonneurs cavaliers venus des quatre coins de la France et d’Europe.

Certains sont partis de chez eux depuis plusieurs semaines, voire plusieurs mois, et ont repris la route en fin de week-end avant la prochaine Equirando dans deux ans.

"On a toujours une idée pour réparer le matériel"

C'est un voyage hors du temps… Un périple au long cours, qui reprend entre l'Anjou et le Morvan.
De retour de l'Equirando,  le plus grand rassemblement européen de randonneurs à cheval, ces deux amis d'enfance ont 400 km à arpenter, sans se presser !

Les retraités, ancien ouvrier et palefrenier, se sont lassés des nuits à la belle étoile.
Alors ils ont fabriqué leur propre calèche, avec un châssis de caravane, du bois et de la ferraille.

Jean-Paul et Jean-Claude sillonnent les routes en calèche
Jean-Paul et Jean-Claude sillonnent les routes en calèche © France Televisions

"Les véhicules sont quand même assez sympathiques avec nous, ils nous font des coucous, des pouces, c'est ça qui est prenant, raconte  Jean-Paul Fortin, randonneur équestre bourguignon, et puis le fait d'être aussi en autonomie, dès qu'il arrive une petite casse ou des choses comme ça, on a toujours une idée pour réparer le matériel".

"On a un petit frigo à gaz qu'on décharge tous les soirs ou tous les midis, énumère Jean-Claude Heitzmann, randonneur équestre bourguignon, ensuite on a les tiroirs qu'on rebaisse, il y a des clapets, comme une caravane, on remet les duvets dessus et ça nous fait notre lit le soir".  

 

Les Trois Mousquetaires sur la route d'Artagnan

Eux non plus… ne passent pas inaperçus.
Parmi les 500 randonneurs réunis au Lion-d'Angers, ces trois mousquetaires rentrent chez eux à Bordeaux !
Prêts à croiser le fer, en costume, pour promouvoir la Route d'Artagnan, le premier itinéraire équestre européen, qui traverse 6 pays.

Les Trois Mousquetaires de l'Equirando
Les Trois Mousquetaires de l'Equirando © France Televisions

Pour ces passionnés, le tourisme à cheval, facette encore méconnue de l'équitation, a tout pour séduire de nouveaux adeptes ! 

"Le stress tombe automatiquement sur le cheval, raconte Alain Libéros, randonneur équestre bordelais, aujourd'hui on vit à 100 à l'heure, quand on monte à cheval c'est la plénitude, on retrouve notre corps".

Ces cavaliers se sont déjà donné rendez-vous dans un an, pour la prochaine édition de l'Equirando, organisée en baie de Somme.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie animaux nature