VIDEO. le SCO d'Angers met à pied son entraîneur Gérald Baticle pour "faute grave", révèle le club

Publié le Mis à jour le
Écrit par Valentin Pasquier .

Le coach du SCO d'Angers, Gérald Baticle, a été "mis à pied à titre conservatoire", a annoncé le club angevin ce 24 novembre. Le SCO, aujourd'hui lanterne rouge de Ligue 1, reproche un comportement "inacceptable" à son entraîneur et le convoque à un entretien la semaine du 5 décembre.

Ce début de saison catastrophique pour le SCO d'Angers a eu raison de Gérald Baticle. Le coach angevin vient d'être mis à pied "à titre conservatoire" par le club angevin ce 24 novembre. "L'intérim sera assuré jusqu'à nouvel ordre par Abdel Bouhazama", jusque-là directeur du centre de formation et entraîneur de l'équipe réserve, ajoute le club dans un communiqué concis.

Gérald Baticle est convoqué "la semaine du 5 décembre" par le président Saïd Chabane pour être fixé sur son avenir au sein du club, révèle le directeur de la communication du club, Mohamed Sifaoui. "Il pourrait être maintenu comme il peut être licencié. Ça dépendra des explications qu'il donnera," poursuit-t-il.

[C'est] une période transitoire, en attendant l'issue qui sera donnée à la relation avec Gérald Baticle et éventuellement, dans le cas d'un licenciement, l'intérim sera assuré par M. Bouhazama.

Mohamed Sifaoui

directeur de la communication du SCO d'Angers

Une décision due au comportement de Baticle

Dans un souci de transparence, l'ex-journaliste révèle que cette mise à pied relève du comportement de Gérald Baticle. "Il y a eu des évènements qui se sont produits, durant ces deux dernières semaines, et qui relèvent de comportements que le président n'a pas acceptés," dévoile Mohamed Sifaoui, expliquant que la décision a été prise par Saïd Chabane à l'issue d'un entretien des deux hommes le 23 novembre.

[Le président Saïd Chabane] estime, à mon sens à juste titre, que cela relève de fautes graves qui seront formulées à l'intéressé, qui s'en expliquera au cours de l'entretien auquel il a été convié.

Mohamed Sifaoui

directeur de la communication du SCO d'Angers

"Il ne s'agit pas d'étaler sur la place publique les griefs que le club a à son encontre, poursuit Mohamed Sifaoui. C'est une question de respect de la personne. (...) C'est quelque chose qui relève de la vie interne du club et qui ne nécessite pas de médiatisation."

durée de la vidéo : 01min 48
Intervenant : Mohamed Sifaoui, directeur de la communication du SCO d'Angers ©Reportage : Jérémy Armand et Laurence Couvrand.

Un début de saison catastrophique

En cette fin novembre, après 15 journées de championnat, le SCO n'avait jamais connu pareille hécatombe depuis sa promotion en Ligue 1 au printemps 2015.

Alors qu'ils étaient plutôt habitués à briller en début d'exercice, les Noir et Blanc stagnent aujourd'hui à la dernière place de la Ligue 1 avec seulement 8 points, soit à 5 points de Brest, premier non-reléguable.

Arrivé en mai pour succéder au coach historique Stéphane Moulin, Gérald Baticle a engrangé seulement 2 victoires cette saison en championnat avec les Angevins. Les pensionnaires de Raymond-Kopa ont concédé un triste record de 11 défaites sur 15 matches, dont une série encore en cours de 7 consécutives.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité