Cet article date de plus de 5 ans

Ligue 1 : le SCO assure son maintien et plonge Troyes en Ligue 2

Grâce à un but de Diers au bout du temps additionnel, Angers s'est offert 3 points chez la lanterne rouge, ce qui lui assure une deuxième saison consécutive en Ligue 1 et envoie officiellement l'Estac en Ligue 2.
On se dirigeait vers un triste et logique 0-0 tant les défenses n'avaient eu aucun mal à prendre le pas sur les attaques. Troyes a eu deux grosses occasions d'ouvrir le score mais ni Darbion butant par deux fois sur Letellier (82e), ni Azamoum (frappe sauvée sur la ligne par Saiss, 90e) n'ont réussi à marquer. Et comme trop souvent, un cafouillage suite à un corner est venu sanctionner l'absence de réalisme troyen. Diers en a profité dans les arrêts de jeu (93e)

Il ne s'est quasiment rien passé en première période, dans une ambiance parfois étonnante, avec la présence d'une centaine d'ultras parisiens dans les tribunes. Ils étaient venus pour défendre leur droit à se déplacer. Troyes avait pourtant bien démarré avec une grosse occasion, la seule, pour Ben Saada qui manquait son face à face avec Letellier (6e).

Mais les Troyens se sont vite éteints, laissant le plus souvent le ballon au SCO qui malgré quelques opportunités dans la surface ne s'est guère montré dangereux. La rencontre a vite sombré dans l'ennui, jusqu'à ces dix dernières minutes une nouvelle fois fatales à l'Estac. Les Troyens comptent 19 points de retard sur le 17e à six journées de la fin. C'est la sixième défaite d'affilée pour Troyes qui poursuit son calvaire et n'a
toujours pas remporté le moindre match à domicile en 16 rencontres.

Les déclarations d'après match

Stéphane Moulin, entraîneur d'Angers :
"On est heureux, ce soir on renouvelle notre bail en Ligue 1. Cela n'a pas été sans mal. Mais on a le droit d'avoir de la réussite parfois, c'était le cas, avec un grand gardien aussi. C'est tout un symbole que Diers, qui était là au début de l'aventure, marque ce but-là. On s'est trop précipité dans le secteur offensif. J'en profite pour rendre hommage à Troyes, qui malgré sa situation, n'a rien lâché et a montré de belles valeurs. On va se redéfinir un objectif avec les joueurspour la fin de saison".

Mohamed Bradja, entraîneur de Troyes :

"C'est cruel, on a eu les occasions pour ouvrir le score et on prend encore ce but sur un ballon contré. C'est un peu le résumé de notre saison. On a fait un match cohérent. La relégation est actée mais sur le fond, ça ne change rien, les joueurs n'ont pas baissé les bras. On va essayer de montrer ce visage jusqu'au bout, pour le respect du club et de soi-même".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
angers sco estac football sport ligue 1