Maine-et-Loire - Influenza aviaire : 55 communes concernées par des mesures de protection

Plusieurs cas d'oiseaux d'élevage touchés par l'influenza aviaire ont été observés en Europe depuis le 1er août. Le risque est passé de négligeable à modéré, des mesures de prévention renforcées sont obligatoires dans les zones abritant des zones humides fréquentées par les oiseaux migrateurs.
Plusieurs cas d'influenza aviaire ont été détectés en Europe parmi la faune sauvage, des précautions sont prises pour protéger les animaux d'élevage
Plusieurs cas d'influenza aviaire ont été détectés en Europe parmi la faune sauvage, des précautions sont prises pour protéger les animaux d'élevage © Philippe Huguen / AFP

Depuis le 1er août, 25 cas d'influenza aviaire ont été observés dans la faune sauvage et chez des oiseaux captifs en Europe. Deux cas ont été observés depuis le 2 septembre en Belgique, un au Luxembourg et un chez un particulier dans le département des Ardennes en France.

Le niveau de risque "inluenza" passe de "négligeable" à "modéré" sur l'ensemble du territoire métropolitain indique la préfecture du Maine-et-Loire.

Depuis le 10 septembre, des mesures de prévention renforcées sont obligatoires, dans les communes situées dans des zones dites à risque particulier (ZRP), soit des zones humides fréquentées par les oiseaux migrateurs. En Maine-et-Loire, 55 communes sont concernées par ces ZRP.

55 communes de Maine-et-Loire font l'objet de précautions contre l'influenza aviaire
55 communes de Maine-et-Loire font l'objet de précautions contre l'influenza aviaire © Préfecture Maine-et-Loire

Les mesures à appliquer :

Ces mesures sont accompagnées d’une surveillance clinique quotidienne dans tous les élevages (commerciaux et non commerciaux).

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grippe aviaire agriculture économie environnement