Maine-et-Loire : le préfet prolonge les mesures d'interdiction de consommer de l’alcool sur l'espace public

Les indicateurs sanitaires s’améliorent progressivement en Maine-et-Loire. Pour autant, le préfet a décidé de prolonger les mesures d'interdiction de consommer de l’alcool sur l’espace public. L’Esplanade Coeur de Maine à Angers reste également fermée.

Esplanade Jacques Coeur, Angers
Esplanade Jacques Coeur, Angers © MaxPPP

Le 3 avril dernier, le préfet du Maine-et-Loire avait pris la décision d'interdire tout rassemblement festif dans une dizaine de lieux du territoire. Braderies, brocantes et vide-greniers ainsi que les activités musicales amplifiées avaient également été interdits.

Dans un nouvel arrêté, Pierre Ory prolonge jsuqu'au 30 juin cette interdiction "de consommer de l’alcool sur l’espace public (hors terrasses des bars et restaurants)" et décide "de maintenir fermée au public l’Esplanade Coeur de Maine à Angers, espace favorable aux rassemblements de nombreuses personnes" et ce, "même les indicateurs sanitaires s’améliorent progressivement dans notre département", précise le préfet du Maine-et-Loire.

L’obligation du port du masque est également prolongée jusqu’au 30 juin prochain dans le département.

"La nouvelle phase d’allègement des restrictions sanitaires annoncée pour le 9 juin dépend essentiellement de l’amélioration notable des indicateurs sanitaires, du respect des règles sanitaires en vigueur et de la progression de la campagne de vaccination", indique la préfecture, qui précise aussi que "les forces de sécurité intérieure restent, quant à elles, particulièrement mobilisées pour
s’assurer du respect des jauges et des obligations sanitaires en vigueur, ainsi que du couvre-feu à 21 heures".


A compter du 9 juin, le couvre-feu devrait être décalé à 23 heures sur l'ensemble du territoire français.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
confinement santé société covid-19