Emmanuel Macron l'a annoncé ce lundi. Nicolas Latourte, adjudant du sixième régiment du génie d’Angers est décédé le 20 août 2023, en Irak, lors d'un "exercice opérationnel".

Le Président de la République l'a annoncé officiellement ce lundi dans un communiqué: L’adjudant Nicolas Latourte du 6ème régiment du génie d'Angers est décédé hier en Irak "lors d’un exercice opérationnel". Il était déployé en opération "dans le cadre d’une mission partenariale d’instruction des forces armées irakiennes".

Dans le communiqué Emmanuel Macron exprime ses condolénances à sa famille, à ses proches et à ses compagnons d'armes. "La nation s'associe à la peine immense de leurs familles et frères d'armes des 19e et 6e régiments du génie".

Le chef de l’État explique aussi réaffirmer son soutien au peuple et aux autorités irakiennes. Il souligne "la détermination de la France à continuer d’œuvrer à leurs côtés à l’instruction de leurs forces de sécurité qui luttent contre le terrorisme".

Deuxième décès d'un soldat français en Irak

Le décès brutal de l'adjudant Nicolas Latourte intervient deux jours après la mort du sergent Baptiste Gauchot, dans un accident de circulation, durant, lui aussi, une mission d'instruction des forces armées irakiennes.

Le 6e régiment du génie (6e RG) d'Angers appartient à la 9e brigade d'infanterie de marine (9e BIMa). L’une de ses missions est d’assurer l’appui génie de la 9e BIMa dans le combat du génie, les travaux et le franchissement.

Le site précise : "Les jeunes engagés affectés dans des postes de combattant sont spécialisés dans des opérations de déminage, de construction de ponts, de destruction d'ouvrages, la réalisation de travaux d'infrastructure, l'utilisation d'engins simples du bâtiment."

Hommage

 

Sur son compte facebook, le 6ème régiment du génie rend hommage à l'adjudant Nicolas Latourte et souligne ses grandes qualités humaines et militaires. "Il a mené toutes ses missions avec passion et un engagement sans faille".

L’adjudant Nicolas Latourte était déployé en opération extérieure depuis le 21 mai 2023 au sein de l’opération Chammal.

Une carrière complète au génie d'Angers

Nicolas Latourte, originaire de Fontainebleau s'est engagé à 18 ans dans l'armée de Terre.

Dans un communiqué, le 6ème régiment du génie d'Angers retrace sa biographie et salue son état d'esprit et sa rigueur. Il a été nommé sergent le 1er février 2013, et choisit l’arme du génie. Il est muté au 6e régiment du génie, chez les sapeurs de Marine le 3 juin 2013.

"Affecté en compagnie de combat en tant que chef de groupe, il prend particulièrement à cœurson rôle de cadre en étant disponible et volontaire. Il montre également rapidement sa
polyvalence, son endurance et ses compétences techniques au cours de ses missions".

L'adjudant Latourte a participé à la mission Corymbe, à bord du Mistral. Il a également participé à l’opération Sentinelle du 11 mai au 19 juin 2015 et du 12 au 24 août 2016, tout comme au sein de l’opération Harpie en Guyane du 26 mars au 24 juin 2016.

Opération Barkhane

Du 15 février au 15 juin 2017, il est déployé dans le cadre de l’opération Barkhane au Mali où il reçoit un témoignage de satisfaction pour ses actions de fouilles opérationnelles dans des zones à risques.

Il a poursuivi ses engagements opérationnels au sein de l’opération Licorne en Côte d’Ivoire du 21 février au 25 juin 2019.

C'est le 1er août 2022 qu'il rejoint les éléments opérationnels de déminage et dépollution. Il est promu adjudant le 1er mai 2023.

Sur les circonstances de son décès, le communiqué précise : "Déployé en opération extérieure depuis le 21 mai 2023 au sein de l’opération Chammal, il contribuait à la formation de nos partenaires irakiens dans le domaine de la lutte contre les
engins explosifs improvisés. Dans la soirée du dimanche 20 août, il a été mortellement blessé en marge d’un exercice d’entraînement au combat en zone urbaine. Il a été pris en charge immédiatement et transféré par hélicoptère vers un hôpital militaire d’Erbil où l’équipe médicale a constaté son décès."

L'adjudant Nicolas Latourte était pacsé. Il était père de deux enfants.

Un autre décès en 2016 dans le 6ème régiment

Le 6ème régiment du génie d'Angers avait déjà perdu l'un des siens le 6 juin 2016, il y a 7 ans.

Un sapeur de première classe marié et père d'une enfant avait été évacué en urgence vers la métropole.

Il avait été blessé grièvement par la chute d'un arbre alors qu'il participait à une mission de contrôle fluvial dans le sud ouest de la Guyane, dans le cadre de l'opéraion Harpie. Une opération lancée en 2008 contre l'orpaillage clandestin.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Pays de la Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité