Vidéo. Cet artisan boulanger est le champion de France du pain au chocolat et en vend 400 chaque week-end

durée de la vidéo : 00h01mn53s
Champion de France du pain au chocolat ©France Télévisions Laura Striano, Eric Aubron et Valérie Brut.

Les particuliers parcourent de longues distances pour savourer ses croissants au chocolat. Son savoir-faire est d'ailleurs reconnu au niveau national. Sylvain Belouin, boulanger-pâtissier à Brissac-Quincé, près d'Angers, ne souhaite pas s'arrêter là.

À 27 ans, Sylvain Belouin ne doute pas qu'il a fait le bon choix en devenant artisan boulanger. Il se dit passionné, heureux de faire plaisir au client, mais aussi de transmettre l'amour du métier aux apprentis.

Originaire d'Angers, Sylvain tient une boulangerie à quelques kilomètres de ses sources, à Brissac-Quincé, commune connue, notamment, pour son magnifique château. Et désormais, pour son boulanger, champion de France du pain au chocolat.

Ce sont les mêmes qu'au concours, la même recette, le même process.

Sylvain Belouin

Boulanger-pâtissier à Brissac-Quincé

"Très beaux, magnifiques et pas graisseux", cette cliente venue du nord d'Angers pour acheter des pains au chocolat dans cette boulangerie, et pas une autre, ne tarit pas d'éloges. Elle compte bien revenir pendant les vacances scolaires pour en racheter et les offrir à ses petits-enfants. 

Il faut dire que depuis que cela se sait, l'établissement attire de nombreux gourmets. Un titre de champion de France, forcément, ça met l'eau à la bouche. La coupe trône sur une étagère de la boulangerie sise au quatre de la place des frères Montgolfier, et baptisée très justement : "Le Quatre".

400 pains au chocolat le week-end

"Ça fait maintenant neuf ans que j'exerce la profession, déclare Sylvain, le cogérant de ce commerce et champion de France. J'ai fait quatre ans en ouvrier. Je suis patron depuis un an".

Les gestes sont maîtrisés, aucune hésitation dans la façon de faire, Sylvain répond aux questions tout en préparant sa fournée. Comme pour tout bon professionnel, les mains ont acquis la mémoire des process.

Il en est à la quatrième fournée de la journée, celle qui sera dévorée au moment du goûter. Cette boulangerie est passée, depuis la consécration de son patron, à 200 pains au chocolat par jour en semaine et jusqu'à 400 le week-end. La rançon du succès.

"C'est une joie collective, déclare Sylvain qui veut partager, comme les stars de cinéma, les athlètes, la fierté de cette médaille avec toute son équipe. C'est vrai qu'on essaye de toujours faire le maximum et, quand on est récompensé, c'est quand même plaisant !

Après avoir remporté le concours départemental puis régional, Sylvain a concouru au niveau national, lors du salon du chocolat, à Paris, en octobre dernier. C'est là qu'il est monté sur la première marche du podium, parmi 40 candidats venus de toute la France.

Depuis, Sylvain a même été reçu à l'Élysée, en compagnie de Nina Métayer, sacrée meilleure pâtissière du monde.

Concourir pour le meilleur croissant

À Brissac-Quincé, Sylvain assure qu'il sert toujours le même pain au chocolat. Avec la même recette. 

Son secret : privilégier des produits locaux de qualité.

Son ambition : tenter cette année de remporter le concours national du meilleur... croissant.

On peut lui faire confiance, Sylvain ne se contentera pas des miettes.

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv

Article initialement proposé en février 2024

L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité