Cholet : pas de match de basket si un cas de Covid est avéré dans l'équipe, décide le maire Gilles Bourdouleix

L'attitude du staff de l'Asvel Lyon-Villeurbanne a provoqué l'ire du maire de Cholet, Gilles Bourdouleix. Dimanche, lors du match contre Cholet Basket, l'ASVEL a laissé jouer son meneur Norris Cole, le sachant positif au Covid.

Norris Cole (à gauche), le joueur de l'ASVEL, a joué 40 secondes face à Cholet le 11 octobre 2020 alors qu'il a été testé positif à la covid-19
Norris Cole (à gauche), le joueur de l'ASVEL, a joué 40 secondes face à Cholet le 11 octobre 2020 alors qu'il a été testé positif à la covid-19 © Loic VENANCE / AFP
40 secondes, c'est le temps qu'est resté Norris Cole, sur le parquet de la Meilleraie, dimanche.
40' de trop pour le maire de la ville. Même si l'arbitre a fait changer le ballon qui est non seulement passé de main en main pendant ce très court laps de temps mais a également atterri dans les gradins au milieu du public.

Car l'Américain Norris Cole, a été testé à la Covid-19. 
Les résultats tombent pendant l'échauffement précédant la rencontre, mais comme le joueur est inscrit dans le cinq de départ, son entraîneur a assuré à nos confrères de l'AFP qu'il n'avait pas d'autre choix que de l'aligner.
Le meneur a donc joué au tout début match Cholet-Asvel (73-82).

Une décision validée par la Ligue nationale de Basket, dont le protocole stipule que "le renvoi d'un match n'est envisagé qu'à partir de deux cas confirmés dans une équipe ou trois parmi une délégation (joueurs et encadrement), et doit être décidé par un comité sanitaire indépendant".
          
Le maire de Cholet, Gilles Bourdouleix dénonce cette procédure.
Il a annoncé qu'il interdirait dorénavant, les matches de basket Elite dès le premier cas de Covid.
"Je vais interdire les matches à partir du moment où, dans une équipe, il y aura au moins un cas positif avéré moins d'une semaine avant le match", a déclaré Gilles Bourdouleix à l'AFP.

"C'est la règle pour tout le monde. Quand on est cas contact, on doit rester une semaine en quarantaine. Mais les structures sportives n'appliquent pas cette règle, avec l'accord du gouvernement, ce qui est complètement surréaliste", a-t-il encore ajouté, dénonçant une "attitude irresponsable". 

Une décision radicale qu'il accompagne d'une intention de porter plainte pour mise en danger de la vie d'autrui. Cette plainte visera le joueur, son équipe et la Ligue, a-t-il précisé ce lundi. Norris Cole est le 3e joueur de l'Asvel testé positif ces derniers jours, en plus de l'entraîneur principal TJ Parker. Depuis un mois, les cas positifs à la Covid-19 se sont multipliés dans les clubs de basket français, notamment à Pau, à Boulazac, au Portel et au sein du Paris Basket, ce qui a obligé à de nombreux reports indique l'AFP.
 
Le reportage de la rédaction

          
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cholet basket basket-ball sport coronavirus/covid-19 santé société