La garde à vue du maire de Cholet, Gilles Bourdouleix levée

Publié le Mis à jour le
Écrit par Elodie Soulard .

Commencée mardi matin, la garde à vue de Gilles Bourdouleix a été levée mercredi dans la soirée de mercredi. Il a été entendu par la Police judiciaire d’Angers dans le cadre d’une enquête sur un trop-perçu d’indemnités par les élus de son conseil municipal.

Gilles Bourdouleix maire divers droite de Cholet, son directeur général des services et son adjointe sont libres depuis mercredi soir. Ils ont tous les trois passés environ 36 heures en garde à vue. 



lIs étaient entendus par la Police judiciaire d’Angers dans le cadre d’une enquête portant sur les soupçons d’un trop-perçu d’indemnités par les élus de la majorité du conseil municipal y compris le maire.

Deuxième perquisition mardi à la mairie de Cholet

Cette enquête pour suspicion de détournement de fonds public et concussion a été ouverte suite à un signalement d’Anticor, l’association anti-corruption le 24 juin 2021. 



"  l nous parait quand même important que les indemnités soient définies par la loi. Et qu’on ne soit pas dans une situation où des centaines de milliers d’euros soient attribués indûment à une minorité au détriment d’une collectivité qui ne verrait pas ses indemnités réinjectées dans ses services publics par exemple", souligne Faza Zaoui, directrice juridique de l’association Anticor.



En parallèle aux gardes à vue, les enquêteurs de la PJ ont perquisitionné mardi matin, la mairie de Cholet.  "Il y avait déjà eu une perquisition le 18 août, il  nous manquait quelques éléments",  précisait mardi 11 janvier, Eric Bouillard, le procureur de la République d’Angers.

Les investigations se poursuivent

Mercredi soir, les trois gardes à vue ont été levées. "Les investigations de la Police Judiciaire vont se poursuivre par l’exploitation des documents saisis et l’audition des témoins", indiquait ce mercredi soir Eric Bouillard. Selon nos confrères du Courrier de l'Ouest,  contrairement à son directeur général des services et son adjointe, le maire de Cholet n'a pas souhaité être assisté d'un avocat. 

L’élection municipale de 2020 à Cholet avait été annulée en juillet dernier pour cause d’alliance litigieuse au second tour entre deux listes opposées à celle de Gilles Bourdouleix.

Un nouveau scrutin, le 24 septembre avait permis à Gilles Bourdouleix d’être de nouveau élu maire de Cholet.    

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité