Législatives 2024. Gilles Bourdouleix se retire, France Moreau aussi, Denis Masseglia sera-t-il l'unique candidat du second tour à Cholet ?

Plus sur le thème :

Le maire de Cholet soutenu par l'alliance Ciotti-RN n'a pas réussi à s'imposer dans son fief. Il n'arrive que deuxième derrière Denis Masseglia, candidat de la présidentielle qui totalise 33,70 % des suffrages. En une nuit, France Moreau du Nouveau front populaire a fait volte face. Après avoir décidé de se désister, elle annonçait se maintenir avant de finalement renoncer. Gilles Bourdouleix a également annoncé se désister.

Il n'est pas parvenu à s'imposer dans son fief. Deuxième avec 31 % des voix, un affront pour le sulfureux maire de Cholet. Ce dimanche soir 30 juin, Gilles Bourdouleix, soutenu par le tandem Ciotti-RN devait l'avoir mauvaise.

D'autant que la candidate du Nouveau front populaire annonçait dans un premier temps se retirer au profit de Denis Masseglia arrivé en tête avec près de 34 % pour la majorité présidentielle. 

"On n'est jamais satisfait quand le Rassemblement National est aussi haut, expliquait ce dernier dimanche soir. La question qui nous est posée dans une semaine, c'est-ce que le Rassemblement National aura une majorité complète, 289 députés à l'Assemblée Nationale ? Je souhaite battre le Rassemblement National et j'appelle France Moreau à gauche, et Jacquelin Ligot des Républicains à appeler à voter contre le Rassemblement national, donc pour moi." 

Une demande à priori entendue, au moins dans un premier temps.

"21,33 %, c''est un score honorable, mais pas suffisant pour être devant ma circonscription, c'est très serré. Maintenant, je pense qu'il faut que nous nous réunissions dans ma formation politique pour savoir de quelle façon nous allons réagir, mais a priori, le barrage républicain me semble le plus pertinent", lui répondait ce dimanche soir 30 juin France Moreau. 

La nuit portant conseil ou pas, revirement total ce lundi, la candidate investie par le Nouveau front populaire a finalement annoncé lundi matin son maintien. De quoi arranger les affaires de Gilles Bourdouleix qui n'en demandait pas tant.

"Après une étude attentive des résultats définitifs avec la coordination de nationale du Nouveau front populaire, j'ai choisi de maintenir ma candidature, afin de me poser en rempart face à cette vision raciste de la France portée par Gilles Bourdouleix et pour offrir aux électeurs une alternative à la politique délétère menée depuis sept ans par la majorité présidentielle", écrit-elle dans un communiqué publié sur X.

Nouveau coup de théâtre en fin de journée ce lundi, France Moreau nous annonce finalement se retirer. 

"Je ne vais pas plus loin. Si nationalement, on me demande d’effectuer une tâche, je le fais, mais là ce n’est pas simple dans la vie d’une personne de prendre ses décisions là. À un moment donné, il faut se mettre une limite, une ligne rouge qu’on ne passe pas. C’est une décision qui m’est personnelle que j’ai expliquée nationalement et que j’ai déclinée succinctement aux personnes localement".  

Je reste solide et je suis toujours rigide sur le fait qu’on doit faire barrage au rassemblement national. Je fais le barrage comme je l’ai décidément initialement

France Moreau

Candidate Nouveau front populaire 5e circonscription du Maine-et-Loire

"Ce sera sans nous ! "

Le PS se désolidarise, le NFP est au bord de l’implosion dans la circonscription choletaise. Les représentants locaux de la France insoumise étaient ce lundi furieux en apprenant que la direction nationale confirmait le maintien de France Moreau.

Pour Claire Schweitzer, conseillère régionale LFI, "cette décision est mortifère et contraire à nos principes. Élue régionale de la France insoumise dans le département de Maine-et-Loire, je me désolidarise totalement de ce maintien, qui risque de faire gagner un député RN, et pas des moindres, Gilles Bourdouleix. Étape 1 un binôme imposé contre l'avis des militants locaux qui travaillent de toutes leurs forces pour l'unité dans un contexte hostile. Étape 2 le coup de grâce, le maintien du même binôme sans consultation d'aucune des forces en présence ni des militants insoumis. Ce sera sans nous ! J'appelle à la raison et au retrait de cette candidature.", a-t-elle écrit sur son compte X.

"Conformément aux décisions nationales des partis composant le Nouveau Front Populaire,
l’ensemble de nos organisations appellent la candidate du NFP à revenir sur sa décision de
se maintenir au second tour. Une décision prise sans aucune concertation des autres
organisations politiques constituant le nouveau Front Populaire et sans respecter l’avis
de la grande majorité des militantes et militants locaux qui, dès hier, se sont prononcés pour
un désistement", dénonçaient le PS, les Écologistes, le PCF, place publique, générations.s et le PRG dans un communiqué commun.

"Ce maintien dans la configuration actuelle est non seulement irresponsable, mais surtout en totale contradiction avec la volonté que nous partageons de faire un front républicain dès
que cela est nécessaire pour combattre l’arrivée de l’extrême droite au pouvoir", précisaient les partis de gauche.

Aussi, nous demandons le retrait de la candidate France MOREAU et d’ores et déjà nous annonçons que nos organisations politiques appellent à faire barrage à l’extrême droite. Si nous devions ne pas être entendus, alors nous refusons l’usage des noms et logos de nos partis sur cette circonscription par la candidate.

Communiqué commun partis de gauche et écologistes


"Nous appelons les électeurs et électrices de la 5ᵉ circonscription à faire barrage à Gilles Bourdouleix et au RN, car il est en mesure, peut-être à 1 député près, d'avoir la majorité à
l'Assemblée Nationale le 8 juillet", concluait le communiqué.

De son côté, le maire de Cholet n'a pas pipé mot lundi avant la fin de journée. Dans un texto envoyé à Ouest-France, Gilles Bourdouleix annonce son retrait du second tour.

"Écœuré par une campagne électorale nauséabonde qui insulte la démocratie et nos concitoyens, j’ai décidé de rentrer chez moi. Il n’y aura pas d’autres commentaires sinon les recours concernant les illégalités commises par un candidat".

Un retrait surprise qui amènera peut-être France Moreau à changer de nouveau d'avis.

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Pays de la Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité