Maine-et-Loire : Baugé-en-Anjou signe une convention "Petites villes de demain" avec l'Etat

Les contrats "Petites villes de demain" sont nés de la convention citoyenne pour le climat. Ils s'adressent aux communes de moins de 20 000 habitants pour les aider dans leur programme de revitalisation. Le Secrétaire d'État, Joël Giraud était à Baugé-en-Anjou ce jeudi matin.

Le maire de Baugé-en-Anjou a signé la convention "Petites villes de demain" en présence du Secrétaire d'Etat Joël Giraud.
Le maire de Baugé-en-Anjou a signé la convention "Petites villes de demain" en présence du Secrétaire d'Etat Joël Giraud. © France Télévisions Eric Aubron

"Ce programme constitue un outil de la relance au service des territoires. Il ambitionne de répondre à l'émergence des nouvelles problématiques sociales et économiques, et de participer à l'atteinte des objectifs de transition écologique, démographique, numérique et de développement."

C'est ce que dit dans son préambule la convention signée ce jeudi par le maire de Baugé-en-Anjou, Philippe Chalopin, et le Secrétaire d'Etat chargé de la Ruralité, Joël Giraud. Le contrat a été officialisé dans la grande salle de l'ancien tribunal de Première Instance de Baugé-en-Anjou qui doit être transformé en maison citoyenne connecté, des travaux qui feront d'ailleurs l'objet de subventions dans le cadre de cette convention.

3 milliards d'euros ont été budgétés par le gouvernement pour ces conventions qui concerneront 1000 communes en France mais chacune ne recevra pas la même somme, les aides seront adaptées.

On ne connait pas, pour le moment, l'enveloppe qui sera allouée à Baugé-en-Anjou et aux 15 communes déléguées concernées, elle fera l'objet d'un appel à subventions.

voir le reportage de Eric Aubron et Gwénaël Rihet

durée de la vidéo: 01 min 19
Visite de Joël Giraud à Baugé-en-Anjou

Mais on sait d'ores et déjà quel les sommes seront consacrées notamment à la sécurisation des routes dans les centres-bourgs, l'amélioration de l'habitat, le maintien des commerces de proximité, l'amélioration de la performance énergétique des bâtiments communaux et intercommunaux ou encore l'agrandissement de la maison du pôle santé de Baugé-en-Anjou qui, bien que récemment créé, se trouve déjà trop exigu. Il est projeté de pouvoir y accueillir des spécialistes.

A noter que le Secrétaire d'Etat Joël Giraud a poursuivi sa visite en Anjou par d'autres étapes à la Lande-Chasles, Brissac et Rochefort-sur-Loire.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ruralité société