Coronavirus en Maine-et-Loire : le port du masque obligatoire dans treize communes

En raison de la circulation active du virus en Maine-et-Loire, le port du masque devient obligatoire à partir de samedi 3 octobre dans treize communes du département, pour une durée de huit jours. Une décision annoncée par la préfecture, après concertation avec les maires des communes concernées.

Illustration - Port du masque obligatoire
Illustration - Port du masque obligatoire © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP
A compter de ce samedi 3 octobre et jusqu'au samedi 10 octobre inclus, le port du masque est obligatoire pour les personne de plus de 11 ans sur l'espace public de treize villes du Maine-et-Loire annonce la préfecture ce vendredi 2 octobre.

Voici la liste des communes concernées :

• Écouflant
• Bouchemaine
• Le Plessis-Grammoire
• Saint-Barthélemy-d’Anjou
• Sainte-Gemmes-sur-Loire
• Saint-Clément-de-la-Place
• Savennières
• Cantenay-Épinard
• Montreuil-Juigné
• Mûrs-Érigné
• Le May-sur-Èvre
• Maulévrier
Un périmètre de la commune de Saint-Martin-du-Fouilloux circonscrit au square des Marronniers, à la rue du Petit Anjou et à la rue de la Liberté, est également concerné par cette obligation.

Le Préfet du Maine-et-Loire précise que ces dispositions sont prises en raison de la recrudescence de la circulation du virus dans le département. 

Dans ces treize communes, "le taux d'incidence atteint ou dépasse le seuil d'alerte de 50 cas positifs pour 100 000 habitants", souligne le préfet.

"Cette décision porte à 20 le nombre de communes où le port du masque est désormais obligatoire jusqu’au 10 octobre inclus".  Les villes d'Angers, Trélazé, Avrillé, Cholet, Saumur, Beaucouzé et Beaupréau-étaient déjà concernées par cette mesure.

Le dernier bulletin de l'ARS, le 29 septembre dernier, faisait état d'un taux d'incidence en Maine-et-Loire de 68,4 cas positifs pour 100 000 habitants.
Le taux de positivité sur les sept derniers jours était de 4,9%.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société