Portrait. Pour ses vacances, Solène est soigneuse dans un parc animalier

Publié le
Écrit par Murielle Dreux
durée de la vidéo : 00h04mn04s
Série été : travailler l'été dans un parc animalier ©France Télévisions/L. Striano/E. Aubron/W. Sabas

Passer ses vacances au milieu des ours, flamants roses ou chimpanzés, c'est le quotidien des soigneurs animaliers. Leur travail : s'occuper des soins et du bien-être des animaux. Pour Solène, amoureuse des oiseaux, c'est le job saisonnier idéal.

Bien avant l'ouverture des portes et l'arrivée des visiteurs, les soigneurs animaliers sont sur le pont. En coulisses, ils s'affairent pour que tout soit prêt et que les animaux ne manquent de rien. 

Cette année, Solène, 24 ans, originaire de Lyon, vit sa toute première saison au Bioparc de Doué-la-Fontaine. Et la tâche qui lui est confiée la comble, choyer les animaux qu'elle préfère : les oiseaux.

"J'ai une petite liste de tout ce qu'il y a à faire tous les jours. Et faire des suivis aussi, car en ce moment, on a pas mal de naissances avec l'été et le printemps qui est là. Donc, il faut qu'on arrive à suivre un petit peu nos petits bébés qui arrivent dans cette volière."

Passionnée par son métier, Solène est très motivée. Pour elle, ce travail estival est une chance.

Après un BTS dans l'environnement, Solène a commencé à s'intéresser à ornithologie. Devenir soigneur animalier et particulièrement auprès des oiseaux est un rêve pour la jeune fille. Elle explique que l'école, c'est une chose, mais l'apprentissage de ce métier passe aussi par les stages, car c'est un métier de terrain.

"C'est compliqué de réussir à travailler dans ce métier. C'est beaucoup de travail, beaucoup de stages, beaucoup de sacrifices pour réussir à être soigneur animalier. Et ici en plus c'est un super parc, donc je suis vraiment contente d'être ici."

Travailler l'été fait ainsi partie des nombreux sacrifices si elle veut espérer percer dans ce domaine et en faire son métier. 

Le choix pour cette jeune Lyonnaise de venir travailler l'été au Bioparc était une évidence. 

"Ici, il y a beaucoup d'oiseaux, la volière rassemble plus de 500 oiseaux sur 1 hectare. C'est une des plus grandes volières d'Europe. C'est le rêve pour un soigneur oiseaux d'être ici".

Ses journées sont rythmées par les différentes animations proposées au public. Cette activité permet de renseigner les visiteurs sur les animaux observés tout en les faisant assister au nourrissage. Ces animations sont incontournables et font la joie des petits comme des plus grands.

Être soigneur animalier demande donc de la polyvalence et une aisance dans la prise de parole.

"J'arrive mieux à gérer qu'au début, c'est toujours un peu stressant, mais comme c'est un sujet que j'aime beaucoup et que je connais vraiment par cœur, c'est plus facile à gérer."

Solène finira sa saison en novembre, l'occasion peut être de prendre un peu de repos avant de s'envoler vers une nouvelle aventure.

Murielle Dreux avec Laura Striano

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité