Covid-19 : Saumur (Maine-et-Loire) et couvre-feu un samedi soir, dernières heures avant le couperet de 21h

En Maine-et-Loire, un couvre feu de 21h à 6h du matin a été mis en place. C'est ce samedi 24 octobre que les Saumurois ont eu l'obligation pour la première fois d'être chez eux à 21h. Dans les rues, les habitants ont profité d'un dernier verre et repas.

Couvre-feu en Maine-et-Loire pendant six semaines minimum - Saumur, le 24 octobre 2020
Couvre-feu en Maine-et-Loire pendant six semaines minimum - Saumur, le 24 octobre 2020 © France 3 Pays de la Loire
Alors que le noir de la nuit d’hiver commence à envahir les rues, les Saumurois commencent à les déserter, ces rues. 
Dans quelques minutes, c’est le début du couvre-feu, imposé dans tout le Maine-et-Loire. Chacun est contraint de rester chez soi entre 21h et 6h du matin, pour six semaines minimum. Saumur, avec ses 26 734 habitants, n’est pourtant pas habituée à se coucher si tôt. 

Encore moins pour un samedi en période de vacances. "Pour un samedi soir, c’est calme, très calme" remarque un homme, habitué des sorties en bar. À 20h30, il partira de la brasserie où il se trouve, pour finir la soirée "devant la télé".

Pas d’éclats de rire en terrasse, de débats enflammés entre copains, ou de rendez-vous amoureux sur les terrasses des bars. Ils sont totalement fermés pour six semaines.  Saumur restera-t-elle donc sobre ? Pourtant, sur la table de quelques amis, d’un restaurant-Bar à vin, les Spritz se multiplient. Mais aucun problème, il y a également des frites qui sont servies. Si les restaurateurs ont interdiction de ne vendre que des boissons, certains établissements cherchent des astuces et tant qu’il y a un peu de nourriture, ça passe. 

Mais Damien Cruchon, responsable de la brasserie le 7, se demande si cette mesure ne va pas en entraîner une autre "plus dramatique pour les commerces". Pas le choix, pour l’instant, "il joue le jeu".

Fin de la séance à 19h

Autre acteur du divertissement français, et pas des moindres, le cinéma est très impacté par le couvre-feu. Une grande partie de ses entrées est réalisée à partir de 21 heures, heure à partir de laquelle commence le couvre-feu en Maine-et-Loire. 

Les vacances avaient pourtant plutôt bien commencé pour le Grand Palace "Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas vu autant de monde dans les salles" assure Gérald Maruccia, assistant de direction au cinéma.
Même s’il constate que le cinéma fait "à peine la moitié" de ce qu’il devrait faire en temps normal. Malgré un nouveau coup dur avec le confinement, l’assistant reste tout sourire.

"Nous avons tout décalé" explique-t-il.

 "On commence le matin à 11h (qui n’existait que le matin) avec une dernière séance entre 18h30 et 19h". 

Si les restaurateurs et les cinémas s’adaptent, ils espèrent que les Saumurois en feront de même. A la brasserie du 7, à 18h, la réponse des habitants semble être positive. "On est quasi complet" se réjouit Damien Cruchon. 

A 21h tout le monde est chez soi. Les Saumuriens respectent la règle. Quelques oiseaux de nuit sont encore dans les rues. Ils rentrent du travail ou promènent leur chien. C'est une des exceptions au couvre-feu avec celle des raisons médicales. Un jeune homme a toutefois pris le risque de se promener, seul, sans raison. "S'il me mettent une amende, ça se passera". Cet entrave pourrait lui coûter 135 euros.

Selon les derniers chiffres de l’ARS, 440 patients covid étaient hospitalisés dans les Pays de la Loire, avec 100 patients de plus que la semaine précédente. 
 



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société