Economie d'énergie : Saumur baisse le chauffage d'1°C

La ville et l'agglomération de Saumur (Maine-et-Loire) ont décidé de baisser le chauffage d'1°C à partir du 15 avril pour économiser de l'énergie, alors que le système électrique français est sous tension.

Lorsqu'elle est chez elle, Jeanine Murzeau, retraitée, ne se sépare jamais de son pull. "Même au Printemps, on met un tricot !", s'exclame-t-elle. Dans son HLM, il fait désormais 19°C maximum le jour, et 17°C la nuit. Une règle appliquée par l'office HLM de Saumur pour ses 2 000 locataires en chauffage collectif. "D'habitude, on arrête le chauffage mi-mai. Là, on voudrait l'arrêter plus tôt, c'est-à-dire fin-avril", indique Philippe Plat, directeur général de Saumur Habitat.

Une mesure visant à économiser de l'énergie pendant la vague de froid, alors que le gestionnaire du réseau électrique a appelé les ménages à modérer leur consommation. Alors que la guerre en Ukraine fait planer sur l'Europe la menace d'une rupture d'approvisionnement en gaz russe, les inquiétudes pour l'hiver prochain se multiplient. 

Un degré de moins dans les bâtiments publics

À Saumur et dans son agglomération, tous les bâtiments publics doivent baisser le chauffage, à l'exception des crèches, et des maisons de retraite. Cette initiative a été prise par Jackie Goulet, le maire de Saumur, qui a lui-même troqué la chemise pour le pull : "Si on fait globalement cet effort d'être attentif à sa consommation d'énergie, on envoie un message positif". Ancien ingénieur dans le nucléaire, il estime que la collectivité doit donner l'exemple.

Les piscines aussi devront faire cet effort : la température de l'eau dans les bassins devra aussi être réduite d'1°C. "Les nageurs confirmés seront plutôt contents, alors que les enfants risquent d'avoir un peu froid", estime Éric Degregny, responsable technique des équipements sportifs de l'agglomération saumuroise.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité