Rave-party illégale en Maine-et-Loire : l'homme décédé dimanche 12 mai 2024 identifié

L'homme qui est mort dimanche 12 mai 2024 lors de la rave-party illégale près de Saumur a été identifié. C'est ce qu'annonce la procureure de la République de Saumur ce lundi 13 mai.

L'homme décédé le dimanche 12 mai 2024 au cours de la rave-party illégale de Parnay "était âgé de 30 ans et domicilié dans le département de la Loire-Atlantique", a annoncé la procureure de Saumur dans un communiqué.

"Une enquête en recherche des causes de la mort a immédiatement été ouverte et l'autopsie sera réalisée le mardi 14 mai 2024", précise Alexandra Verron, la procureure.

"Une procédure judiciaire distincte est ouverte des chefs de dégradations en réunion, agressions sonores réitérées et organisation sans déclaration préalable et malgré une interdiction d'un rassemblement festif à caractère musical avec diffusion de musique amplifiée dans un espace non aménagé", a encore précisé la procureure de Saumur.

LIRE AUSSI. Mort d'un teufeur lors de la rave-party dans le Maine-et-Loire, l'autopsie révèle qu'il n'y a pas eu intervention d'un tiers

Plusieurs plaintes déposées

Des plaintes ont été déposées par "le propriétaire du champ agricole où s'est tenu le rassemblement et des personnes importunées par le bruit ont déposé plainte".

5 180 infractions ont été relevées par la gendarmerie, représentant un montant total d’amendes de plus de 650 000€. 

LIRE AUSSI. Rave-party illégale en Maine-et-Loire : 400 personnes occupent toujours le site, les gendarmes contrôlent les sorties

"Quinze mesures de garde à vue ont été prises en lien avec la tenue de cette rave-party dont sept sont toujours en cours suite à la commission d’infractions à la législation sur les stupéfiants, de délits routiers ou de violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique et rébellion".

Des produits stupéfiants et de l'argent ont été saisis. 

Une partie du matériel ayant servi à la diffusion de la musique a également été saisi.

Six personnes ont déjà fait l'objet de convocations en justice devant le tribunal correctionnel de Saumur.

La rave-party illégale a démarré dans la nuit du mercredi 8 au jeudi 9 mai à Parnay, près de Saumur, dans le Maine-et-Loire.

Ce lundi midi, "un peu moins de 400 personnes (occupaient) toujours le site, pour partie sous l’emprise de stupéfiants et de l’alcool". Au plus fort de la fête samedi, le nombre de participants était estimé à 10 000 personnes environ.

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv