Château-Gontier-sur-Mayenne mise sur l'apprentissage pour transmettre le savoir-faire de ses agents

En matière d'apprentissage, les collectivités doivent montrer l'exemple en proposant des postes dans différents services, représentant plusieurs corps de métier. C'est le cas pour la ville de Château-Gontier sur Mayenne qui forment des apprentis depuis 1994.

Alors que du côté du gouvernement on ne cesse de rappeler l'importance et les valeurs de l'apprentissage, il est parfois compliqué pour les apprentis de trouver un poste dans une entreprise, un commerce ou une association.

Les collectivités territoriales de leur côté participent très souvent à ce volet d'insertion sociale et professionnelle destiné aux 15-30 ans.

Une véritable transmission des savoir-faire

À Château-Gontier-sur-Mayenne, par exemple, il y a déjà longtemps que l'apprentissage est au programme. En effet, depuis 1994, cette collectivité accueille régulièrement des stagiaires. 

En 2010, la ville a d'ailleurs accentué nettement ses possibilités de collaboration. Pas moins de 66 apprentis ont donc été formés à partir de cette date. Avec une large échelle de niveaux puisque l'on retrouve des CAP/BEP, mais aussi des Bacs + 5.

Et contrairement à une entreprise qui ne pourrait proposer que son secteur d'activité, une commune qui accueille des apprentis leur permet tout un panel de découverte des métiers. 

C'est ainsi qu'à Château-Gontier, depuis 13 ans tous ses services ont été sollicités. 21 apprentis aux espaces verts, 7 à l'informatique, 6 aux bâtiments, 3 à l'assainissement, 9 dans les écoles, 4 à la crèche, 3 au Groupe d'Action Locale, 2 à la communication, 4 au centre communal d'action sociale, 6 à la vie sportive et 1 au service fêtes et logistique 

Une véritable transmission des savoir-faire, prodigués par leurs tuteurs, mais aussi par l'ensemble du personnel.

"C’est d’abord un engagement humain important de nos agents qui sont maîtres d’apprentissage sur la base du volontariat. C’est ensuite un engagement financier de la part de nos collectivités qui ne sont pas aidées comme le secteur privé"

Philippe Henry

Président du Pays de Château-Gontier

209 000 euros par an pour Château-Gontier

Actuellement, la collectivité compte 16 apprentis. Quatre continuent leur contrat déjà engagé. Deux sont en bac pro aménagement paysager pour trois ans, 1 en BTS informatique pour deux ans et 1 en CAP auxiliaire de puériculture pour 18 mois.

Quant aux 12 nouveaux arrivants, ils ont rejoint les aménagements paysagers, la maintenance des véhicules, les bâtiments, la petite enfance, la vie sportive, la communication, les services à domicile et les services sociaux.

Et, au delà de leur futur métier, le passage par une collectivité permet aussi aux apprentis de découvrir ce que représente un engagement citoyen au service de la population. 

Seul bémol pour l'institution receveuse : le coût. Car c'est la Collectivité qui prend en charge les formations. Mais si, jusqu'à récemment, elle bénéficiait d'une aide conséquente du Centre National de la Fonction Publique Territoriale, les règles de financements ont été revues à la baisse pour cette année 2023 et seuls 5 contrats sur 16 en bénéficient encore.

Il faut savoir que les apprentis sont également rémunérés en fonction de l'âge et du niveau de formation.

Soit une dépense annuelle pour Château-Gontier-sur-Mayenne de 209 000 euros.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité