Château-Gontier : Thierry court pour sa santé, mais aussi pour ramasser des déchets, c'est un "ploggeur"

Un acte simple pour retrouver des espaces urbains ou naturels propres, courir en ramassant des déchets. Le confinement a poussé cet homme à rejoindre cette initiative, le "plogging" qui a vu le jour en Suède en 2016.
Thierry ramasse des déchets rencontrés au gré de sa sortie
Thierry ramasse des déchets rencontrés au gré de sa sortie © France Televisions
En 2016, le Nantais Nicolas Lemonnier lançait, en France, l'initiative Run Eco Team : " Courir pour un monde plus propre ". Depuis, des dizaines de milliers de runneurs se sont pris au jeu et ramassent les déchets en baskets.


Courir pour un monde plus propre

À Château-Gontier, le confinement a poussé l'un de ses habitants à suivre cette initiative. Confiné comme tout le monde, Thierry le sportif se décide à joindre l’utile à l’agréable en rejoignant le groupe Facebook "Run Eco Team".

Il se lance équipé de gants et de son attestation, dans une course à pied. Il va courir autour de chez lui, dans un cercle ayant pour rayon 1 km, de quoi ramasser dans sa besace plusieurs kilos chaque jour. Il trouve beaucoup de papier, des masques et des canettes. En 15 minutes, son sac est plein.
Thierry a rempli un premier sac de déchets
Thierry a rempli un premier sac de déchets © France Televisions

Cet exercice physique que Thierry pratique trois fois par semaine devient un peu intense.
 

C’est encore plus dur de courir et de ramasser les déchets que de courir normalement, c’est plus fatiguant en faisant, en plus, beaucoup moins de kilomètres !

Thierry le "Ploggeur"



Pour lutter contre la pollution dans son quartier, la première solution est bien évidemment de ramasser soi-même ses déchets.
Bilan en sept jours, il a ramassé 13 kilos de détritus.
La récolte de Thierry, le coureur à pied qui ramasse des déchets
La récolte de Thierry, le coureur à pied qui ramasse des déchets © France 3 Pays de la Loire


L’horizon s’éclaircit pour Thierry, avec l’annonce de l'allègement des restrictions, dès samedi 28 octobre prochain. Il va pouvoir élargir son périmètre de course à 20 kilomètres et ramasser encore plus de déchets pendant 3 heures.

Trouvez votre nouvelle zone de sortie autorisée



De son côté, Thierry l'assure, il continuera l'initiative même après la levée totale du confinement.

Le reportage de Nathan Cocquempot et Florie CotenceauLe "Plogging" est pratiqué dans plusieurs pays. L'origine de ce mot provient de "plocka upp" (ramasser en suédois) et du terme anglais "jogging" (course à pied), mais il se décline aussi en marchant, en bateau ou même en plongeant. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
écologie environnement sport santé société