CARTES. Colère des agriculteurs. Déblocage du pont de Cheviré à Nantes actuellement en cours

En ce jeudi 1er février, la mobilisation est restée intacte chez les agriculteurs. Après les annonces gouvernementales, ils ont cependant décidé de libérer les accès au pont de Cheviré à Nantes.Suivez le trafic en temps réel en Pays de la Loire avec nos cartes interactives.

La Quotidienne des Régions
Tous les jours à 13h, notre rédaction vous réserve le meilleur de l'info régionale. Une sélection rien que pour vous, pour rester en lien avec vos régions.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "La Quotidienne des Régions". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

En Loire-Atlantique

Plusieurs dizaines de tracteurs avaient convergé vers le pont de Cheviré mardi en soirée. À l'appel de la FDSEA 44 et des JA 44, les agriculteurs de la couronne nantaise avaient décidé de bloquer le pont dans les deux sens.

Ce jeudi, le blocage du pont de Cheviré a été maintenu jusqu'en fin d'après-midi. Tous les tracteurs présents sur place ont déserté les lieux.

"Toutes les annonces qu'on a depuis la semaine dernière ne nous satisfont pas, donc on veut marquer un peu plus le coup, racontait mercredi matin, Alexandre Fricaud, le pont de Cheviré "c'est un peu un symbole de Nantes, donc c'était pour marquer le coup et les esprits".

La conséquence directe de ce blocage du pont de Cheviré, un des axes majeurs de la ville, c'est la forte affluence dans les transports en commun et un fort trafic dans le centre-ville, notamment quai de la Fosse, avec la proximité du pont Anne de Bretagne. Le temps de libérer le pont, cela risque encore d'être dense ce jeudi soir dans le centre de Nantes.

La Confédération paysanne bloque depuis lundi soir la centrale d'achat Leclerc à Saint-Etienne-de-Montluc, à l'ouest de Nantes. Plus aucun camion n'entre ni ne sort de la plateforme, qui livre 60 % des magasins Leclerc de France et 49 enseignes du grand ouest, en Bretagne, Loire-Atlantique et Vendée.

Ce jeudi soir, ils ont décidé à l'unanimité en assemblée générale de poursuivre le blocage "jusqu'à obtenir quelque chose".

LIRE AUSSI. Colère des agriculteurs. Annonces gouvernementales, "une régression environnementale et sociale" pour la Confédération Paysanne 

Barrages filtrants dans le vignoble nantais

À Clisson, trois opérations escargot étaient prévues ce jeudi matin dès 9h30, organisées conjointement par les éleveurs, viticulteurs et maraîchers du vignoble nantais. 

Les agriculteurs avaient prévu d'organiser des barrages filtrants. Et des élus locaux devaient se rendre sur place pour les soutenir.

La circulation en temps réel en Loire-Atlantique

En Maine-et-Loire

Afin de maintenir la pression sur le Gouvernement, la FDSEA et les JA49 organisaient ce jeudi 1er février 2024 une grande mobilisation « Tous en tracteurs à Angers » avec une opération escargot tout autour de la ville.

Au total, 350 tracteurs et près de 700 agriculteurs se sont retrouvés aux abords d'Angers, sur les axes routiers, notamment sur la rocade au pied du château, en début d'après-midi.

durée de la vidéo : 00h00mn16s
En début d'après-midi, les tracteurs ont défilé sur la rocade, au pied du Château d'Angers. ©Carla Butting - France 3 Pays de la Loire

Les convois de tracteurs ont cheminé des quatre coins de l’Anjou vers le chef-lieu de département en fin de matinée. L’action mobilisera toutes les productions agricoles et l’ensemble des agriculteurs du Maine-et-Loire. Ils se sont donné rendez-vous à 11h au rond-point de Beaucouzé/Atoll, à l’intersection de l'A11 et la D106.

En fin d'après-midi, la préfecture du Maine-et-Loire a annoncé la "réouverture des voies des berges dans le sens Nantes/Paris et le retour progressif de la circulation dans le centre-ville d’Angers".

Également "réouverture de l'A11 entre les sorties n°18 (St JEAN de LINIERES) et n°15 (ANGERS-CENTRE) dans le sens Nantes - Paris".

"La sortie 17 ANGERS-OUEST reste fermée", précise encore la préfecture.

L'autoroute A11 reste coupée entre Corzé et Durtal dans les deux sens, annonçait Vinci Autoroutes en début d'après-midi. De même à hauteur d'Angers.

L'A85 reste coupée depuis Longué-Jumelles jusqu'à la bifurcation de l'autoroute A11, en direction d'Angers. L'autoroute est également coupée à hauteur de Beaufort-en-Vallée, dans les deux sens.

L'A87 entre Chemillé et Thouarcé reste également coupée dans les deux sens.



La circulation en temps réel en Maine-et-Loire

Retrouvez-nous  sur nos réseaux sociaux et sur  france.tv 

En Mayenne

Ce jeudi matin, les producteurs de lait indépendants de l'Ille-et-Vilaine et de la Mayenne membres de l’APLI, l'Association des producteurs de lait indépendants, ont déplacé leur action auprès des consommateurs de l'Hyper U de Vitré en fin de matinée. 

À l'origine, ils avaient prévu de distribuer du lait aux automobilistes au péage de La Gravelle. Mais la FDSEA a bloqué l’accès à l’autoroute à la sortie de Laval Ouest. Ces actions non coordonnées les ont obligés à se réorganiser.

Sur place, les consommateurs ont été à l'écoute et bienveillants. Beaucoup ont exprimé leur difficulté aussi à joindre les deux bouts à la fin du mois en raison de la hausse des prix en supermarché. 

Cette action visait à sensibiliser les consommateurs, et à les inciter à acheter leur marque "FaireFrance", une marque que les producteurs de lait indépendants ont créée, 100 % française. Une marque censée garantir aux éleveurs laitiers une rémunération juste. Or,ce jeudi matin, plusieurs éleveurs ont fait les mêmes confidences, et le même constat: "la marge que nous nous dégageons peine encore à être suffisante pour faire face aux dépenses et à la hausse des coûts de nos fermes".

La FDSEA 53 et JA 53 poursuivent également leurs actions ce jeudi à partir de 11 heures, ils prévoient de bloquer dans les deux sens l'autoroute 81 au niveau du péage Laval Ouest.

A Château-Gontier, le rond-point de la N162 sera bloqué ainsi que que celui situé à l'intersection de la D20 et de la D22.

Enfin au Pré-en-Pail, les agriculteurs seront rassemblés au rond-point de la N12, encore surnommé le "rond-point du Crédit Agricole".

L’après-midi, la Coordination Rurale a prévu de faire une action "contrôle de camions" de 14 heures à 16 heures également au péage de La Gravelle, sur l'A81.

Mercredi, les agriculteurs qui bloquaient l'accès à la Cité administrative de Laval y ont planté une haie de 200 arbustes ainsi que devant le centre des impôts, pour protester contre les contrôles dont ils font l’objet à propos de leurs haies et du bocage.

La circulation en temps réel en Mayenne

En Sarthe

La mobilisation se poursuit dans la Sarthe ce jeudi 1er février. La FDSEA 72 et JA 72 ont confirmé maintenir tous les blocages dans l'attente de nouvelles annonces.

Depuis le début de la semaine, quatre blocages sont en place sur les trois autoroutes qui traversent la Sarthe :l'A28, l'A11 et l'A81.  La circulation risque encore d'être fortement perturbée.

En début d'après-midi, jeudi, nouvelle perturbation : une coupure de l’A11 entre Connerré et Le Mans en direction du Mans.

Tôt ce matin, vers 7 heures, à Sablé-sur-Sarthe, les agriculteurs visaient à nouveau les grandes surfaces et l'agroalimentaire : 97 tracteurs ont rejoint le parking du Leclerc pour une nouvelle "opération de bennage".

La circulation en temps réel en Sarthe

En Vendée

Les agriculteurs bios du GAB 85, groupement des Agriculteurs Bio de Vendée, rencontrent le préfet ce jeudi 1ᵉʳ février à 14h30.

Mercredi, cinq convois d'agriculteurs se sont regroupés ce mercredi autour de Challans, des Sables-d’Olonne, des Herbiers, de Montaigu et de Fontenay-le-Comte dès 9 h pour converger vers La Roche-sur-Yon.

Ils étaient environ 600 dans la ville, selon une estimation de la FDSEA de Vendée.

Les entreprise des travaux publics solidaires

Les entreprises des travaux publics de la Vendée représentées par la CNATP Vendée entrent dans la danse et se mobilisent aux côtés des agriculteurs vendéens ce jeudi.

150 entreprises artisanales du département bloquent le pont de la Roche-sur-Yon. 

Parmi les principales revendications du CNATP,communes à celles des agriculteurs:

- Le suramortissement du matériel d’occasion pour l'amélioration du parc paysager actuel

- Les biocarburants et la taxe sur le gazole non routier : "La taxation sur le GNR doit revenir au niveau 2023 pour tous !", explique le syndicat

- La simplification administrative

 

La circulation en temps réel en Vendée

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité