En Mayenne, Recto VRso : trois raisons de participer à ce festival d'art numérique dans le Laval Virtual World

Publié le Mis à jour le

La 4è édition virtuelle du festival d'art numérique Recto VRso se tient du 14 au 16 avril 2021 dans le Laval Virtual World. Cette année, la programmation se concentre sur la thématique Exposition Virtuelle / Exposition Réelle - l’art en ligne : comment créer, exposer et visiter en virtuel ? 

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Avec le nouveau confinement, il est toujours impossible de se rendre dans des lieux culturels pour visiter un musée, une exposition ou encore assister à une conférence. Les musées comme le musée Van Gogh à Amsterdam ou le château de Versailles se tournent vers la réalité virtuelle. En attendant des jours meilleurs, le festival d'art numérique créé en Mayenne Recto VRso invite gratuitement et sur inscription le public dans le Laval Virtual World. Et pourquoi pas se changer les idées en immersion dans ce monde virtuel, l'occasion de rencontrer des artistes, des universitaires...

durée de la vidéo: 00 min 16
Teaser Recto VRso 2021

 

Voici 3 bonnes raisons d'y participer :
 

Comprendre l'art numérique 

Depuis les années 60, l’art numérique est devenu un art à part entière. On désigne par "art numérique" tout art réalisé à l'aide de dispositifs numériques – ordinateurs, interfaces et réseaux. Il rassemble plusieurs caractéristiques comme la réalité virtuelle, la réalité augmentée, l’art audiovisuel, l’art génératif et l’art interactif. Initié en 2018 par l'artiste chercheure Judith Guez, en parallèle du salon Laval Virtual, le festival Recto VRso propose une exposition d'œuvres et de performances. Quelques exemples sélectionnés : 

  • des œuvres vidéos à regarder avec un casque VR comme Baroque Moments on fire d'Anabela Costa. "Entre CHAOS et COSMOS, détails exubérants, couleurs profondes, réalisation d'un sens sans simplicité et sans austérité dans les formes de mouvement."
  • des œuvres interactives comme Invisible intruments de Peter Spry. A l'aide d'une application, vous vous déplacez dans un paysage sonore. Restez parfaitement immobile et la musique s'arrête. Bougez, et la musique recommence. L'application effectue une détection optique des mouvements et les traduit en sons musicaux (guitare, piano, percussions...) ou encore le Pilobolus Virtual de Michel Bret et Marie-Hélène Tramus, un arbre de corps dansants. Cette installation propose donc au spectateur de devenir un chorégraphe en composant, à partir de plusieurs corps de danseurs virtuels en mouvement, une sorte d'organisme végétal vivant se déplaçant en temps réel.
     
  • des œuvres immersives comme Darcy's Painting & Sculpture Garden de Darcy Gerbarg où 50 personnes peuvent s'immerger et interagir à travers un avatar. 
     
  • des performances comme celle de Hayoun Kwon, artiste lauréate 2015 du Prix Découverte des Amis du Palais de Tokyo, pour son œuvre en réalité virtuelle The Bird Lady, une entrée dans le monde imaginaire d’une mystérieuse femme surnommée "l’Oiseleuse". Hayoun Kwon développe un travail autour de la narration comme de la construction de la mémoire individuelle et collective, à travers la mise en scène d’histoires qui lui ont été confiées, de situations qu’elle a vécues ou imaginées. Explorant les possibilités offertes par les nouvelles technologies pour jouer de la confusion entre souvenirs réels et actions rêvées, entre témoignage fidèle et interprétation fantasmée, elle interroge ce qui est transmis, ce qui fait trace ou sombre dans l’oubli. A voir le jeudi 15 avril à 12h00.

 

Assister à des conférences

Art numérique à distance, quels enjeux aujourd'hui ? Musées hybrides - une nouvelle réalité dans un monde de pandémie ? Comment le secteur culturel peut-il accueillir le public de façon virtuelle en temps de Covid ? Comment transférer l'art et les expositions dans l'espace numérique, les galeries et scénographies virtuelles ? Autant de thématiques qui seront traitées lors des conférences. De nombreux artistes participent à cette édition virtuelle, ainsi que 30 speakers : directeurs de musées, propriétaires de galeries d’art, programmateurs de festivals d’art numérique, chercheurs universitaires, curateurs, etc.

 

Découvrez le programme complet des conférences

Cette année, Recto VRso est partenaire de Making Lemonade, un événement en ligne sur le thème : “Comment les acteurs culturels peuvent-ils tirer le meilleur parti de la nécessité de fournir davantage de contenu en ligne ?”. Making Lemonade est organisé par l’Ambassade de France en Corée, le Goethe Institut et le Art Center Nabi. Des conférences et performances se tiendront tous les matins du 14 au 16 avril dès 11h, heure française.

Chaque soir entre 19h15 et 20h30, retrouvez-vous dans le Laval Virtual World pour participer aux soirées festives.

 

Participer à une œuvre collaborative

Durant le festival, l'artiste Ana Fernandes propose au public de participer à l'œuvre "Ensemble". Elle a développé avec son équipe une plateforme numérique, avec un outil de dessin basique sur lequel les participants peuvent s’exprimer à partir d’un thème. Ce dispositif ne lui est pas destiné, il est consacré au public qui peut le manipuler depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone. Il suffit de charger votre dessin réalisé sur la plateforme. Tout est ensuite téléchargé directement dans une Galerie magique qui forme l'œuvre.

Découvrez qui est aNa ainsi que les règles simples du jeu qu’elle vous propose :

 

Et Laval Virtual ?

Chaque année, s'organise le salon international sur la réalité virtuelle et augmentée. La prochaine édition hybride est prévue du 3 au 11 juillet 2021. Cet événement soutenu par France 3 Pays de la Loire, réunit les professionnels et le grand public autour d’une passion commune : la VR/AR. Le festival Recto VRso aura également lieu du 7 au 11 juillet 2021, dans le cadre du salon en physique. Plus d'infos.