A Foix, l'hôpital s'équipe de casque de réalité virtuelle pour le confort des patients, notamment les enfants

Publié le
Écrit par Marie Martin
La 3D au chevet des petits malades du service pédiatrie de l'hôpital de Foix.
La 3D au chevet des petits malades du service pédiatrie de l'hôpital de Foix. © Pascal Dussol/FTV

La 3D au chevet des patients. De plus en plus d'hôpitaux utilisent des casques de réalité virtuelle dans le cadre de protocoles de soin. L'expérience permet d'atténuer la douleur et le stress des patients. L'hôpital de Foix en fait l'expérience. 

Oublier - ou en tout cas, atténuer - la douleur, faire baisser le stress en retenant l'attention ailleurs : voilà les vertus des casques de réalité virtuelle, à l'hôpital.

Le Chiva (centre hospitalier intercommunal des vallées de l'Ariège) l'a bien compris, qui s'est équipé d'un de ces casques pour son service pédiatrie. Depuis un mois, les petits patients peuvent l'utiliser.

Sacha est tombé malade pendant ses vacances. A son bras, une perfusion à laquelle il ne prête aucune attention. Normal : il est plongé dans un océan virtuel et se concentre sur les fonds marins plutôt qu'à l'aiguille plantée dans son bras. 

C'est parfait parce qu'il a une distraction et il ne pense plus du tout à la douleur

Lucas Percheron, pédiatre au Chiva


Le casque dispose de plusieurs jeux : aux médecins d'adapter cette drôle de posologie. Les résultats sont au rendez-vous : l'hôpital envisage d'étendre le dispositif en acquérant un deuxième casque. Achat permis par le don de l'association ariégeoise Le sourire de Joris, très impliquée au Chiva, qui appuie le personnel du centre dans cette volonté de favoriser le bien-être des enfants hospitalisés.


Voir le reportage de Geoffrey Berg et Pascal Dussol, de France 3 Occitanie : 
A Foix, l'hôpital s'équipe de lunettes 3D pour le confort des patients, notamment les enfants

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.