Lactalis : Intermarché arrête “définitivement” de commercialiser les laits infantiles Milumel

L'usine Lactalis de Craon (Mayenne) / © François Bobet, France 3 Pays de la Loire
L'usine Lactalis de Craon (Mayenne) / © François Bobet, France 3 Pays de la Loire

Intermarché va arrêter "définitivement" de commercialiser des laits infantiles Lactalis de la marque Milumel, après le rappel de ces produits pour une contamination aux salmonelles, a annoncé mercredi à l'AFP le président du groupe de distribution.

Par Gs, avec AFP

"Je vais décider d'arrêter définitivement la commercialisation de tous les produits infantiles Lactalis à la marque Milumel dans tous nos points de vente", a déclaré Thierry Cotillard, dénonçant notamment une "gestion chaotique de sa crise" par l'industriel.

De son côté, Michel-Edouard Leclerc, patron de l'enseigne qui a commercialisé dans certains de ses magasins des reliquats de produits Lactalis concernés par le rappel du 21 décembre, (près de 1000 boîtes) reconnaît "un bug inadmissible" et a présenté ses excuses aux clients.
"Je ne peux que constater et confirmer l'existence de défaillances dans les opérations de retrait effectuées par certains magasins de notre enseigne", a écrit sur son blog mardi soir le patron de l'enseigne, qui reconnaît un "bug inadmissible". "Je présente nos sincères excuses aux clients qui seraient concernés par cette affaire", a-t-il ajouté.

Le groupe système U a également reconnu que 384 boîtes avaient été vendues après le rappel.  

Cette crise sanitaire pourrait avoir des conséquences sur l'emploi sur le site Lactalis de Craon (Mayenne) d'où sont sortis les lots contaminés,
comme le révèle France Bleu Mayenne. La direction de Lactalis est désormais autorisée à avoir recours au chômage technique. La partie de l'usine qui fabrique le lait bébé est à l'arrêt depuis plusieurs semaines.

Sur le même sujet

Témoignage aide-soignante Ehpad

Près de chez vous

Les + Lus