Cet article date de plus de 3 ans

Lait infantile contaminé : les producteurs de lait obtiennent des engagements du Pdg de Lactalis

Après l'Etat et les familles, ce sont les professionnels de la filière lait qui demandent des comptes. Emmanuel Besnier, le Pdg de Lactalis, s'est engagé à ne pas faire subir de conséquences économiques aux producteurs.
Les 10 000 producteurs de lait livrant à Lactalis "ne payeront pas la facture de cette crise sanitaire et la collecte sera maintenue". C'est l'un des engagements que les représentants du syndicalisme agricoles de la FNSEA, des JA et de la FNPL ont obtenu d'Emmanuel Besnier.

Christiane Lambert, présidente de la FNSEA (Fédération Nationale des Syndicats d'Exploitants Agricoles), Jérémy Decerle, président de JA (Jeunes Agriculteurs) et Thierry Roquefeuil, président de la FNPL (Fédération Nationale des Producteurs de Lait) ont été reçus ce lundi soir par le Pdg de Lactalis. Dans la suite de leur communiqué commun, ils précisent que "les éleveurs laitiers dont la responsabilité est écartée, n'ont pas à subir les dégâts collatéraux" de la crise sanitaire.

"C'est un accident industriel isolé, a précisé Christiane Lambert ce mardi au salon des Productions végétales d'Angers. "Il faut résoudre ce problème et reprendre la production". dans un site qui doit être "modernisé et sécurisé".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
lactalis économie entreprises santé société politique