Laval : un prêche pour replacer l'Islam dans ses vraies valeurs de paix à la mosquée

Une semaine après l'assassinat de Samuel Paty à Conflans Saint-Honorine, les prières du vendredi dans les mosquées étaient consacrées à cet acte de terrorisme que la communauté musulmane condamne. L'imam de la mosquée de Laval a fait un prêche dans ce sens ce matin.

Les fidèles étaient nombreux ce vendredi après-midi pour écouter le prêche de l'imam à la mosquée Al Rahman de Laval.
Les fidèles étaient nombreux ce vendredi après-midi pour écouter le prêche de l'imam à la mosquée Al Rahman de Laval. © France Télévisions
Dans la grande salle de prière de la mosquée Al Rahman, dans le nord-ouest de Laval, ils étaient une centaine environ, venus prier comme chaque vendredi. 

Le prêche de ce 23 octobre était consacré à un rappel des principes de paix évoqués dans la religion musulmane. Une semaine après l'assassinat de Samuel Paty, à Conflans Sainte-Honorine par un terroriste islamiste, il était important que cette communauté se désolidarise de cet acte.

"L'Islam est la religion de la paix" a commencé par dire l'imam de cette mosquée, la plus ancienne de la ville. Puis, a suivi un prêche de trois minutes en Français, durant lequel l'imam a rappelé quelques principes de cette religion pratiquée par quelques 2000 musulmans estime-t-on à Laval.
 

"L'Islam refuse la radicalisation"

"Nous ne sommes pas seulement partisans de la paix, a insisté l'imam, mais surtout des porteurs de la paix, des distributeurs de la paix et par conséquent des gardiens également de la paix. L'Islam maintient ses adeptes sur la voie du juste milieu qui condamne et refuse les manquements et la défaillance, condamne et refuse l'exagération, l'extrémisme et la radicalisation."
 
"Tout musulman doit condamner ce crime" l'imam de la mosquée Al Rahman.
"Tout musulman doit condamner ce crime" l'imam de la mosquée Al Rahman. © France Télévisions

Évoquant l'assassinat de Samuel Paty, l'imam a affirmé que tout musulman doit condamner ce crime, citant le Coran :

"Notre Seigneur a dit dans le Coran, notre Livre sacré, que quiconque tue un être humain, est considéré comme ayant tué l'Humanité toute entière."

Après la prière, la condamnation de cet acte terroriste était très ferme et claire chez les fidèles interrogés.

"La majorité des musulmans de France condamne fermement ce qui s'est passé, a déclaré le président de l'association culturelle de la mosquée. L'Islam, ce n'est pas ça, c'est une religion d'amour et de cohabitation. Ne tombons pas dans les amalgames, dans ce qui pourrait nous diviser plutôt que nous rassembler."
 

"Le terrorisme, ça salit notre religion"

Hassan est venu là aussi pour prier ce vendredi. Il confirme : "Il ne faut pas mettre tous le monde dans le même sac" dit-il.

Cet autre musulman s'exprime lui aussi sans ambiguïtés concernant cet assassinat. "Le terrorisme, ça salit notre religion, dit-il, on est dans un pays qui nous a bien reçus. La seule solution c'est de lutter et de transmettre à nos enfants, nos familles que tuer, c'est interdit."

Beaucoup craignent effectivement que la communauté musulmane ne soit stigmatisée.

"On doit être acteur du meilleur exemple, du meilleur comportement avec nos concitoyens, dit Mehdi. On ne met pas assez en avant nos intellectuels, nos savants qui prônent le vrai Islam qui est l'Islam de la paix, du respect, du savoir-vivre."

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion société terrorisme faits divers