Cet article date de plus de 5 ans

Laval : une plainte contre le beau-père soupçonné de violences et de radicalisation islamiste

Cinq enfants d'une famille de Bourgoin-Jallieu (Isère) ont fait l'objet d'un placement provisoire. Leur père, bigame, est soupçonné de violences sur les enfants d'une autre compagne, sur fond de radicalisation islamique. 

© Elodie Guérin - France 3
"Bigame de fait", cet homme vivait avec ses deux familles à Bourgoin. Deux de ses beaux-enfants, nés en 2001 et 2003, ont depuis les faits quitté l'Isère pour rejoindre leur propre père à Laval, qui a porté plainte "pour des faits de maltraitance et de châtiments corporels liés à la pratique de la religion". La mère des adolescents est quant à elle partie en Tunisie.

Outre "des indices de radicalisation" concernant la seconde famille dont les cinq enfants ont été placés, "une suspicion de départ à l'étranger" a été signalée par leur établissement scolaire et la police, selon le parquet.

"Nous sommes sur une logique de protection des enfants face à des pratiques de la religion qui sont susceptibles de porter atteinte à leur sécurité morale et matérielle", a déclaré le procureur de la République à Bourgoin-Jallieu, Cédric Cabut.
Un juge des enfants doit statuer d'ici une semaine. La mesure de placement, qui concerne des enfants nés entre 2008 et 2014, fait suite à la plainte déposée à Laval contre le père sur deux beaux-enfants.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice