Municipales 2020 : à Laval, Florian Bercault soupçonne Didier Pillon de soutirer des procurations

France Bleu Mayenne relate ce lundi 22 juin les soupçons d'une Lavalloise à propos d'une procuration soutirée à son père âgé au profit de la liste "Laval Passionnément", conduite par Didier Pillon. Florian Bercault, tête de liste "Demain Laval Ensemble", demande au préfet d'intervenir.

Didier Pillon face à Florian Bercault, les deux candidats du second tour pour les municipales à Laval le 28 juin prochain
Didier Pillon face à Florian Bercault, les deux candidats du second tour pour les municipales à Laval le 28 juin prochain © France Télévisions

À l'approche du second tour de l'élection municipale du 28 juin à Laval, un soupçon de procurations abusives vient troubler le cours tranquille de la rivière Mayenne !

Ce 22 juin, une personne s'est indignée sur France Bleu Mayenne, son père âgé aurait été contacté au nom de la liste "Laval Passionnément" le 20 juin dernier, l'interlocuteur au bout du fil aurait proposé à son père d'établir une procuration directement chez lui.

Didier Pillon, tête de liste "Laval Passionnément", réfute cette version. Reconnaissant qu'il y a bien des opérations de phoning réalisées par sa liste ces jours ci pour "aider les personnes à établir une procuration en les conduisant au commissariat pour le faire".

Une pratique qui a fait sursauter Florian Bercault, la tête de liste "Demain Laval ensemble, écologique et solidaire". Il a aussitôt fait parvenir un courrier au préfet de la Mayenne.

"Ces faits, s’ils étaient avérés, m’ont naturellement interpellé, car ils seraient de nature à troubler la sincérité du scrutin municipal, écrit-il, aussi vous serais-je très reconnaissant, eu égard aux faits relatés et aux réponses apportées par le candidat Didier Pillon dans l’article susdit, de bien vouloir vous assurer du caractère volontaire et librement consenti de la démarche des mandants qui auraient été sollicités de cette façon".

Que dit la Loi en matière de procuration ?
Le vote par procuration facilité

Pour éviter les déplacements de personnes à risque et un trop grand nombre d’électeurs dans les bureaux, le vote par procuration va être simplifié.

Les personnes maintenues à domicile pour raisons médicales peuvent demander à un officier de police judiciaire de se déplacer pour recueillir leur demande de procuration.

Dans les hébergements collectifs, comme les Ehpad, une personne travaillant au sein de l’établissement pourra recueillir les demandes auprès des résidents. Elle les remettra ensuite à un officier de police judiciaire.

plus d'infos sur service-public.fr
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter