Mayenne : le constructeur de véhicules utilitaires Gruau sort du tunnel

Le groupe Gruau, basé en Mayenne, annonce être sorti d'affaire après avoir mis en place un plan de sauvegarde de l'emploi en décembre 2019. Victime d'une annulation de commande, Gruau avait dû réduire la voilure.

Les chaînes de montage à 'intérieur d'un site Gruau
Les chaînes de montage à 'intérieur d'un site Gruau © France Télévisions

Spécialisé depuis 1933 dans l'aménagement de véhicules utilitaires, Gruau avait dû faire face en 2019 à l'annulation d'une importante commande en provenance du Royaume Uni pour des navettes. 40 millions d'euros disparaissaient brutalement de son carnet de commande, mettant la trésorerie de l'entreprise familiale en difficulté.

 

Une centaine de suppressions de postes

Une chute de près de 23% du chiffre d'affaires en 2020 a contraint le groupe à lancer une procédure de sauvegarde, un plan social, et à fermer plusieurs sites, l'un en Espagne, l'autre en région parisienne, à Corbeil-Essonnes. Une centaine d'emplois ont été supprimés dont 27 en Mayenne.

"La période d'observation dont Gruau a bénéficié, lui a permis de repenser son modèle économique, d'améliorer son agilité et de retrouver une bonne trésorerie" annonce l'entreprise, dont le président Patrick Gruau estime que "Gruau a prouvé sa capacité d'endurance dans un contexte de grande incertitude".

 

Leader européen

Gruau qui se présente comme le leader européen dans le domaine de la carrosserie et de la transformation de véhicules professionnels emploie 1 550 personnes dans ses différentes implantations en France et en Europe.

Il est le principal fournisseur de véhicules pour les forces de l'ordre et les services d'incendie en France où il réalise 80 % de son chiffre d'affaires.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
automobile économie industrie