Météo et précipitations : un risque de crues sur les principales rivières des Pays de la Loire

Il a plu, beaucoup, ces derniers jours, les rivières enflent au point de commencer à déborder, pas encore la crue, mais pas loin ! Plusieurs cours d'eau sont placés en vigilance jaune pour le risque de crue. Un avis à la batellerie a été publié pour la Loire entre Bouchemaine et Mauves-sur-Loire.

© France Télévisions Olivier Quentin

Il a beaucoup plu ces jours derniers, et ce n'est pas complétement terminé ! Météo France ne communique pas encore de chiffres pour la pluviométrie de janvier, mais assurément, au doigt mouillé, nous avons tous pu remarquer que la pluie a été particulièrement persévérante... Les sols ne peuvent plus absorber cette eau, qui s'en va par les ruisseaux, faire les grosses rivières !

 

En Vendée

La préfecture a publié une alerte vigilance jaune pour des débordements pouvant se transformer en crues. Sont concernées pour le risque de crue, les rivières de la Sèvre Nantaise, de la Sèvre Niortaise, du Lay et de la Vendée.

Du fait des précipitations prévues par Météo-France pour ces prochains jours, le préfet de la Vendée "appelle à la vigilance à proximité des cours d’eau sur l’ensemble du département".

En raison de ces prévisions de crues, les gestionnaires des barrages procèdent actuellement à des lâchers d’eau pour anticiper les apports des débits entrants des bassins-versants.

 

En Maine-et-Loire

Le Service d'information sur le risque de crues des principaux cours d'eau en France, plus connu sous le nom de Vigicrues, a placé en alerte vigilance jaune les rivières et fleuve suivants : la Loire Saumuroise, la Loire aval, l'Oudon et les Basses Vallées Angevines.

Par ailleurs la préfecture de Maine-et-Loire a publié un avis à la batellerie. "La cote d'eau de 3,50 m à l'échelle de Montjean a été atteinte. Conformément au règlement particulier de police de la navigation de l'itinéraire Loire, la navigation de plaisance sur la Loire est interdite entre Bouchemaine et le pont de Mauves-sur-Loire. Au-delà de cette zone, les plaisanciers doivent naviguer avec une extrême vigilance".

Pour la navigation professionnelle, les services de l'État précisent que "la navigation sur la Loire s'effectue aux risques et périls des usagers, le balisage peut être désorganisé en raison de la crue, les courants sont importants". Pour les bateaux stationnés, l'amarrage est à surveiller.

La commune des Ponts-de-Cé a pris des dispositions pour se protéger des débordements de la Loire. On y attend une cote à 4,87 m le 5 février. Des modifications de sens de circulation et des rues barrées seront mises en place le mercredi 3. Le jeudi 4, les services de la communes procéderont à la construction d'un barrage anti-crues au pont des Noues. Les agents municipaux passeront chez les riverains pour aider à la construction de barrages individuels.

 

En Sarthe, Mayenne et Loire-Atlantique

Dans ces trois départements, Vigicrues place en vigilance jaune les rivières suivantes : la Mayenne, le Loir Vendômois, le Loir aval et la Sèvre-Nantaise.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement