VIDEOS. Météorite : aperçue notamment en Loire-Atlantique, une lumière traverse le ciel de l'ouest

Un phénomène céleste très lumineux a été observé dans le ciel de l'ouest dans la nuit du 5 au 6 septembre. Un météore assurément, une météorite probablement, de nombreuses webcams ont capté l'instant magique de la lumière traversant le ciel, accompagnée d'un grand bruit.

Le phénomène lumineux s'est produit peu avant minuit, et n'est pas passé inaperçu. Il y a les témoins oculaires qui parlent de boule de feu traversant le ciel accompagné d'un bruit sec comme un claquement d'orage. Et surtout il y a ces webcams qui enregistrent tout, de jour comme de nuit.

Du Havre en Seine-Maritime, à Douarnenez dans le Finistère, en passant par Southampton en Grande-Bretagne, Jullouville dans la Manche, Piriac en Loire-Atlantique ou Arzal dans le Morbihan. Toutes ces caméras ont capturé cet instant magique de l'entrée d'un corps céleste dans l'atmosphère de la terre.

Plusieurs twittos relaient l'information, et la trajectoire du bolide a été capturée par la webcam de Piriac-sur-Mer.

En Loire-Atlantique à Piriac

 Dans le Morbihan à Arzal

 Au Havre en Seine-Maritime

 À Southampton en Grande Bretagne

À Jullouville dans la Manche 

Au Port Rhu dans le Finistère

Pour l'instant c'est un météore

Au Planétarium de Nantes on s'intéresse forcément à cet évènement. "Pour l'instant nous parlons d'un météore, un phénomène lumineux" indique Vincent JeanVictor. "Si quelque chose a touché la terre alors on parlera de météorite". Autrement dit la météorite est un caillou !

Le Planétarium de Nantes n'est pas peu fier de posséder un de ces cailloux tombé du ciel le 15 février 2013 à Tcheliabinsk en Sibérie. 943 grammes, d'un bolide qui devait peser 12 000 tonnes au moment de son entrée dans l'atmosphère entre 40 et 20 kilomètres d'altitude.

À Nantes, le Planétarium est le relais du groupe Vigie-ciel, une communauté d'astronomes qui scrutent le ciel 24 sur heures sur 24. Tous en ce moment sont en train d'étudier la trajectoire pour savoir où est tombé ce caillou venu de l'espace. "Si quelque chose est tombé jusqu'au sol, ce serait du côté de Lannion, Pleumeur Bodou. Le bolide est probablement entré dans le ciel à 70 km d'altitude et s'est désintégré à environ 20 km" précise Vincent. Qui ajoute "si c'est gros comme le poing on aura vraiment de la chance de le trouver". L'option la plus probable est que le point de chute soit situé... dans la mer !

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite espace culture sciences